Le Brésil file en 8es de finale et assure sa première place du groupe E en dominant la Serbie

Africaleadnews – (Bresil) Le Brésil a validé sa qualification pour les 8es de finale et sa première place du groupe E ce mercredi à Moscou, en dominant avec sérieux la Serbie (2-0).

Le match : 0-2

Certainement échaudé par le sort qui s’est abattu sur l’Allemagne ce mercredi, le Brésil a été sérieux pour dominer la Serbie, à Moscou (2-0). Plus séduisante que face au Costa Rica, la Seleçao a mis beaucoup de rythme et a parfaitement géré son avance, une fois celle-ci faîte. Les Brésiliens terminent donc à la première place du groupe E devant la Suisse, et affronteront le Mexique en 8es de finale, lundi à Samara (16h00).

Mordante lors de ses deux premiers matches, la Serbie, qui pouvait rêver d’une qualification en cas de succès, n’a pas réussi à rééditer le même niveau de performance. Dépassés, les Serbes ont manqué d’intensité et se sont laissés endormir par la maîtrise auriverde. Après une première tentative dangereuse de Neymar détournée par Stojkovic (25e), Paulinho a ouvert le score sur une délicieuse ouverture d’un Coutinho encore très bon (35e, voir par ailleurs).

Après un nouvel échec d’un Neymar remuant mais pas réaliste devant Stojkovic (57e), la Serbie a eu son temps fort. Mitrovic a eu une énorme occasion d’égaliser après un ballon repoussé sur lui par Alisson, mais son coup de tête mal placé a été repoussé par Thiago Silva (61e). L’attaquant serbe a échoué une nouvelle fois dans la foulée, devant le gardien brésilien (65e). Silva, encore lui, a finalement mis la Seleçao à l’abri. Il a catapulté de la tête un corner de Neymar frappé au premier poteau (68e). Après ce but 100% PSG, le Brésil a parfaitement maîtrisé la fin de rencontre. Neymar a vendangé deux balles de 3-0 dans les derniers instants butant sur Stojkovic (86e) et Milenkovic (89e), mais a prouvé qu’il avait retrouvé toutes ses jambes.

twitter

Le joueur : Coutinho confirme

Auteur du premier but brésilien au Mondial lors du nul contre la Suisse (1-1) et de l’ouverture du score libératrice contre le Costa Rica (2-0), Philippe Coutinho a poursuivi sa démonstration contre les Serbes. Le joueur du FC Barcelone a débloqué la partie d’une ouverture délicieuse dans le dos de la défense pour son compère du Barça Paulinho. Très disponible et actif autant défensivement qu’offensivement, capital dans les phases de construction, il a touché 76 ballons en 80 minutes, jusqu’à sa sortie en prévision des 8es. Avec 90,9% de passes réussies, il a été le Brésilien le plus juste.

Le fait : la blessure de Marcelo

Si le Brésil a assuré sa place en 8es de finale, la Seleçao pourrait être privé de son homme clé Marcelo face au Mexique. Le latéral gauche a passé seulement 10 minutes sur le terrain ce mercredi, incapable d’aller au-delà. Blême, très souffrant, il s’est arrêté de jouer, pour céder sa place à Filipe Luis. Peu après, la Fédération brésilienne a annoncé que le joueur s’était donné une entorse lombaire sur un sprint.

 

Auteur: L’Équipe – Lequipe

Commentaires

Commentaires

A propos Africaleadnews

Africaleadnews
A travers ce site nous entendons faire entendre une nouvelle voix de l’Afrique. Une Afrique qui se trace une nouvelle voie. Celle de son développement économique et social. Une Afrique debout. Une Afrique à la conquête de sa place de leader dans le concert des Nations. Une Afrique LEADER. Un site pour la promotion du LEADERSHIP AFRICAIN.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués *

*