A la uneAsieEnvironnement

Forum mondial des villes : La Chine promeut une économie verte plus vivante

Forum mondial des villes et Sommet des dirigeants régionaux : La Chine promeut une économie verte plus vivante

Africaleadnews – (Chine) Le vice-président de l’Association chinoise de diplomatie publique (CPDA) a plaidé pour une vision verte pour un meilleur chez soi. Chen Yuming a axé sa communication sur le développement vert en vue d’explorer les voies d’une transformation verte et sobre en carbone, et d’une gouvernance urbaine moderne.  
 
«À l’heure actuelle, l’économie mondiale connait une reprise fragile et les tensions géopolitiques s’intensifient. Les changements climatiques posent des défis urgents et l’agenda 2030 de développement durable s’écarte de sa trajectoire initiale », a-t-il soutenu le lundi 25 septembre dernier, lors du Forum mondial des villes et du Sommet des dirigeants régionaux à Shandong, une province de l’est de la Chine. 
Ainsi, dira-t-il, «face à ces multiples défis, il est impératif de cultiver une conscience dans la communauté de destin de l’humanité et promouvoir la construction d’une économie mondiale verte plus vivante et plus remarquable ».
 
Au nom de la CPDA, Cheng Yuming a rappelé que les relations entre les villes internationales amies sont cruciales pour renforcer les liens entre les pays concernés. « Depuis la création des premières villes sino-étrangères, la Chine a déjà traversé 50 années de distance et a joué un rôle clé dans la promotion des relations dans les domaines de la culture, de l’économie, de l’éducation contribuant ainsi à la diplomatie globale de la Chine et au développement de qualité au niveau local », fait-il savoir. 
 
Avant de soutenir : « Nous sommes convaincus que Shandong maintiendra une approche plus ouverte envers le monde et créera de nouvelles initiatives pour le développement des villes internationales. Cela contribuera à bâtir un monde plus prospère, harmonieux, plus écologique à faible émission de carbone. » 
 
Un accord de coopération amicale signé entre Weihai (Chine) et Ouakam (Sénégal)
 
Ce, tout en soutenant que cette année marque le 10e anniversaire de l’initiative de la Ceinture et de la Route. « L’organisation de cet évènement vise à renforcer la collaboration entre les villes internationales en Chine, à favoriser les échanges entre les autorités locales chinoises et étrangères, à encourager la coopération mutuelle bénéfique et à fournir une plateforme de dialogue et de communication », renseigne-t-il.
Pour le vice-président de l’Institut populaire des Affaires étrangères de la Chine, la civilisation chinoise a toujours prôné l’unité de la nature et de l’homme. « Une coexistence harmonieuse entre l’homme et la nature qui fait que la Chine a mis en œuvre, de manière globale, le nouveau concept de développement que sont l’innovation, la coordination, l’environnement, l’ouverture et le partage. Elle a continué à prendre des mesures solides en faveur des faibles émissions de carbone et fait des réalisations écologiques et des miracles de développement de renommée mondiale », a déclaré Li Jie. 
 
Car pour lui, « en tant que plus grand pays en développement du monde, tout en promouvant son propre développement, la Chine a également déployé ses efforts inlassables pour le développement durable de l’humanité. Elle est à l’avant-garde dans la promotion constance d’une transformation verte et sobre en carbone ». 
 
Cette cérémonie a vu la participation de plus de 30 villes jumelées des pays comme le Kenya, le Nigeria, l’Afrique du Sud et le Vietnam. Beaucoup d’accords ont été signés, notamment celui sur l’établissement de relations de coopération amicale entre la ville de Weihai de la République populaire de Chine et Ouakam (Dakar, République du Sénégal).

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page