A la uneAfriqueCultureGenre

Après son divorce avec Simone : Laurent Gbagbo ne tarit pas d’éloges sur sa « deuxième femme »…

Après son divorce avec Simone : Laurent Gbagbo ne tarit pas d'éloges sur sa "deuxième femme"...

Africaleadnews – (Senegal) Elle était presque inexistante. Nady Bamba, la désormais seule épouse de Laurent Gbagbo, a longtemps été reléguée au second plan, alors qu’elle était la « 2e femme » (mariage coutumier) de l’ex-président de la Côte d’Ivoire. 
 
Très discrète, l’ancienne journaliste joue un rôle clé auprès de l’ex-chef d’État à Abidjan. C’est d’ailleurs le 28 janvier 2023, quand les populations du Grand-Bayota rendaient hommage à Laurent Gbagbo, qu’elle prenait pour la première fois la parole, depuis le retour au bercail de Laurent Gbagbo, le 17 juin 2021, après son acquittement par la Cour pénale internationale (CPI). Elle remerciait son mari d’avoir été là aux moments les plus sombres de sa vie, notamment marqués par le décès de son père. 
 
Un honneur rendu à l’ancien président ivoirien, car, au lendemain de son arrivée, Laurent Gbagbo lui avait publiquement témoigné sa reconnaissance devant ses parents, pour le soutien qu’elle lui a apporté durant les épreuves difficiles qu’il a eu à traverser durant son séjour carcéral au pénitencier de Scheveningen, à La Haye…
 
« Ma petite femme Nady n’est pas ici. Il faut la remercier parce que  (…) Elle a quitté Accra, où elle était en exil, pour demander l’exil aux Pays-Bas, pour être à La Haye à côté de moi et venir me voir tous les jours. Elle me nourrissait et me donnait de l’argent chaque mois », a expliqué l’ancien homme fort de la Côte d’Ivoire et président du Parti des peuples africains-Côte d’Ivoire (PPA-CI).
 
Laurent Gbagbo a tenu ces propos alors qu’il avait entamé une procédure de divorce d’avec son épouse Simone Ehivet auprès du juge des affaires matrimoniales du tribunal d’Abidjan-Plateau.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page