A la uneAgricultureDroits de l'homme

Bonne gouvernance- USAID GoLD soutient les pratiques de bonne gouvernance dans la région de Kolda

Bonne gouvernance- USAID GoLD soutient les pratiques de bonne gouvernance dans la région de Kolda

Africaleadnews – (Sénégal) Le Programme USAID Gouvernance Locale pour le Développement (USAID GoLD), a officiellement clôturé ses activités dans la région de Kolda après 6 ans d’appui au développement de 23 collectivités territoriales (CT), dont 20 communes et les 3 départements. Les résultats notables et importants changements ont été obtenus à travers des approches et outils appropriés, des activités adaptées et des innovations majeures.

 Les bons résultats obtenus ont été magnifié à l’unanimité par les bénéficiaires et autorités administratives qui sollicitent une seconde phase du Projet pour consolider les importants acquis.

 Le programme a permis aux collectivités territoriales partenaires d’améliorer leur gouvernance locale par le renforcement du leadership et des capacités techniques et financières de 5073 autorités et acteurs locaux, dont 1 294 femmes et 1 555 jeunes. Cela a fortement contribué à l’amélioration de la gouvernance locale et services aux populations avec une bonne intégration du genre et des groupes vulnérables pour une prise en charge de leurs besoins spécifiques.

USAID GoLD a mis en œuvre des stratégies et outils (Budget participatif, forum des partenaires, dématérialisation de la collecte des taxes à travers l’outil YTAX, redynamisation des commissions de fiscalité locale, actualisation des bases de données des contribuables, opérations concertées de collecte des taxes, etc.). Les actions menées ont permis d’augmenter les recettes locales et de répondre aux besoins prioritaires des populations. En guise d’exemple, une évolution de 100 % a été notée dans la collecte des taxes à travers l’outil de dématérialisation testé dans la commune de Bagadadji et de 254% pour les recettes collectées. En outre, les communes ont enregistré 227% d’évolution des investissements dans les secteurs.

Les actions combinées de renforcement de capacités, de participation des communautés et de mobilisation des ressources ont ainsi permis d’améliorer fortement la Gouvernance et les offres de services rendus aux populations avec une appropriation des processus de planification et de budgétisation intégrant les secteurs.

Pour Jean Michel DUFILS, Directeur du Programme USAID GoLD, « toutes ces approches et activités correspondantes ont permis de relever tous ensemble de nombreux défis pour renforcer la bonne gouvernance locale directement dans 23 CT de la région et d’autres collectivités de façon indirecte, avec de nombreux résultats positifs incontestables »

La cérémonie présidée par M. Saër NDAO le Gouverneur de la Région de Kolda en présence des représentants Ministres en charge des collectivités territoriales, des Finances, des projets de l’USAID et des Maires des CT partenaire a enregistré près de 170 participants dont les maires, services techniques, acteurs et partenaires locaux.

Les bénéficiaires et acteurs locaux saluent les résultats

Le Gouverneur de la Région de Kolda et l’ensemble des intervenants ont apprécié positivement l’intervention de GoLD. « Je salue les résultats obtenus par Gold dans une approche inclusive et participative. Le constat est que les citoyens sont désormais mieux outillés pour une meilleure implication dans le contrôle et le suivi de l’action publique locale (…) Aujourd’hui, les maires s’adonnent à des redditions populaires de compte, et cela signifie aussi que les appuis de Gold dans les exercices de transparence ont produit des effets. »

Le représentant de USAID déclare que « les actions et résultats de GoLD nous permettent de constater la bonne implication citoyenne. Nous pouvons en tirer une leçon de démocratie universelle et USAID est fière de participer dans cette mission »

 Plaidoyer le financement d’une nouvelle phase de consolidation de GoLD

Le Gouverneur de la Région de Kolda, à l’instar des collectivités partenaires et autres partenaires locaux ont sollicité à l’unanimité la reconduction du Programme pour une nouvelle phase. Portant le plaidoyer, M. NDAO a déclaré : « Le Programme ne doit pas s’arrêter, il faut une seconde phase de GoLD pour un nouveau cycle de consolidation. C’est une forte demande du Ministère, des CT, du Gouverneur et de l’Etat du Senegal ».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page