Agriculture

Campagne de suivi agricole – Tamba espère comme en 2020, avoir des productions très importantes

Campagne de suivi agricole à Tamba : « Nous espérons, comme en 2020, avoir des productions très importantes

C’est dans un champ vert de maïs de la commune de Missirah que le ministre de l’agriculture, Moussa Baldé, a entamé sa tournée agricole dans la région de Tambacounda ce mercredi 17 août. Cette visite l’a conduit d’abord dans les champs de maïs, de mil et de coton de Médina Mamoudou (Missirah) puis à Gouloumbou Agrobusiness avant de se terminer par Touba Fall dans la commune de Sinthiou Malem.

Ainsi, il a constaté « le bon comportement des cultures », écouté et recueilli les doléances des producteurs. Dans cette lancée, tous les champs visités sont en état de floraison avancé. D’ailleurs, certaines spéculations comme le maïs sont presque en maturité.

Pour Ousmane Cissokho, producteur à Missirah, « on se félicite de la visite du ministre de l’agriculture. Celle-ci nous réconforte et nous encourage à produire plus. J’ai cultivé dès la première pluie, car on a reçu très tôt les intrants. La disposition du tracteur aussi nous a beaucoup facilité la tâche. C’est pourquoi, on espère de bonnes récoltes cette année. Je rappelle qu’avec le ministre Moussa Baldé, les producteurs trouvent leurs comptes… »

D’après les producteurs, ces bons résultats sont le fruit d’une bonne politique agricole du ministère de l’agriculture en obtenant à temps les semences et les engrais. C’est pourquoi, selon ces derniers de bons rendements sont attendus pour cet hivernage encore.

À en croire Moussa Baldé, « c’est avec un réel plaisir que nous venons d’effectuer la première étape de notre tournée de campagne agricole à Tamba. Dans cette belle région agricole, nous avons visité trois sites : d’abord les champs des producteurs de maïs, de mil, sous la houlette de messieurs Banda Dièye et Ousmane Cissokho dans la commune de Missirah. » À cet effet, il précise : « ici nous avons remarqué d’impressionnants champs de maïs et de mil. Et nous espérons d’ici deux mois, d’excellentes récoltes en termes de céréales. » Avec la conjoncture mondiale (la guerre en Europe, la covid-19), il souligne :  « nous avions mis l’accent sur les céréales en augmentant les semences de maïs par exemple. C’est pourquoi, on nous dit que les emblavures de céréales ont nettement augmenté ici. Ainsi, nous avons vu des champs qui se comportent très bien. Et d’après les producteurs, on attend d’excellentes récoltes. »

Dans la foulée, il poursuit : « à Gouloumbou nous avons visité un modèle intégré de production (gouloumbou agrobusiness) qui est géré par Cheikh Sarr et ses amis. Ces derniers ont organisé les jeunes en les employant pour lutter aussi contre l’immigration irrégulière. » C’est pourquoi, il soutient que « leur modèle de développement devrait être montré partout au Sénégal. Ces derniers ont valorisé 150 ha sur une capacité de 350 ha en développant aussi de l’arboriculture avec beaucoup de citronniers en dehors de la culture du mil et du maïs. Ainsi, ils participent déjà à la construction d’une souveraineté alimentaire au Sénégal, à la diversification de l’agriculture et à l’emploi des jeunes dans la région. C’est pourquoi, nous allons renforcer leur équipement pour qu’ils puissent exploiter très rapidement les 350 hectares. »

À Touba Fall dans la commune de Sinthiou Malem, il a visité un champ de 12 ha d’arachide avec des cultures qui se comportent bien. Occasion saisie par le ministre de soutenir : « cette année encore avec la bonne pluviométrie, nous espérons comme en 2020 avoir des productions très importantes dans notre pays. À ce titre, nous devons asseoir une souveraineté alimentaire et c’est dans ce cadre que nous travaillons. Et je pense que les producteurs sont à pied d’œuvre et nous les félicitons pour leur enthousiasme. »

Au cours de cette visite, ce sont des champs verts témoignant de la bonne qualité des semences et des intrants qui bordent les deux côtés des pistes de production des sites. Ainsi, la majeure partie des spéculations sont en état très avancé en floraison où certaines cultures sont presque à maturité comme le maïs.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page