A la uneAfrique

Derrière la visite au Mali du Président Macky Sall – les bons offices du Chérif de Nioro, Cheikh Bouyeu Hamallahou

Derrière la visite au Mali du Président Macky Sall - les bons offices du Chérif de Nioro, Cheikh Bouyeu Hamallahou

Après deux années de relations glaciales sur l’axe Dakar-Bamako, les câbles se rebranchent. Selon des informations exclusives obtenues par Confidentiel Afrique, cette visite officielle du Président Macky SALL au Mali est le fruit d’une médiation discrète du Chérif de Nioro qui a abouti à l’entretien téléphonique entre Macky et Goita début juillet dernier.

Depuis la chute le 18 août 2020 du Président Ibrahim Boubacar KEITA perpétrée par la junte militaire avec à sa tête le Colonel Assimi GOÏTA, les rapports étaient froids sur l’axe Dakar-Bamako. Deux ans après, le Président en exercice de l’Union Africaine, le Chef de l’État sénégalais Macky SALL a désormais changé de fusil d’épaule. Selon des informations exclusives obtenues par Confidentiel Afrique, ce changement brusque est le fruit d’une médiation discrète de l’influent guide religieux malien, Cheikh Bouyeu surnommé le Chérif de Nioro. Selon des câbles bien sourcés de Confidentiel Afrique, le Président Macky SALL s’est entretenu au téléphone début juillet dernier avec son homologue malien, Colonel Assimi GOÏTA via le téléphone du Chérif qui recevait dans sa résidence de Nioro l’homme fort de Bamako dans le cadre des échanges en prélude à la mise en œuvre de la charte transitoire, qu’il a initiés avec les notabilités religieuses du pays.

 

L’occasion fait le larron, la connexion entre Macky SALL et Assimi GOÏTA fut ouverte et établie via les bons offices du Chérif Bouyeu HAIDARA, Fils du Défunt Saint Homme Chérif Cheikh Hammallah, fondateur de la confrérie hammaliste en Afrique et dans le monde. Une source autorisée a glissé à Confidentiel Afrique que l’entretien téléphonique entre Macky et Goita était empreint de cordialité avec un engagement ferme pris par le Président sénégalais de s’impliquer davantage dans la levée de l’embargo imposé au Mali par la Cedeao et de rendre visite mi-août 2022 à son homologue malien.

 

En sa qualité de Président en exercice de l’Union Africaine, Macky SALL a tenu ses engagements et devra- selon nos informations- rencontrer le Colonel Malick DIAW, le numéro 2 de la junte militaire et Président du CNT (Conseil National de Transition ) d’origine sénégalaise. Avec cette première visite officielle au Mali depuis le coup d’état d’août 2020 avant la prise du pouvoir le 20 mai par le Président de la transition, Assimi Goïta, Macky SALL rebranche désormais les câbles diplomatiques et devient un plénipotentiaire clé dans le dégel des relations heurtées entre Bamako et Abidjan, suite à la brûlante affaire des 49 faux soldats ivoiriens, arrêtés et écroués il.ya deux jours par les autorités maliennes de la transition.

Le Président Macky SALL se rendra dans la capitale tchadienne après l’étape de Bamako, où il devra prendre part le 20 août prochain à l’ouverture du dialogue national inclusif et souverain sur invitation du Président Mahamat DEBY ITNO. Révélé en exclusivité par Confidentiel Afrique, le voyage du Président Macky SALL a été préparé à l’avance par l’architecte sénégalais et homme d’affaires Atepa Goudiaby qui avait été reçu par le PCMT Mahamat Idriss Deby ITNO en audience au palais rose de N’Djamena. Même si selon des sources, l’architecte a évoqué au cours de son entrevue sa créance estimée à plus d’une dizaine de milliards de FCFA contractée par l’État du Tchad, suite à des travaux  d’édifices réalisés par le Atepa Groupe.

Ismael AÏDARA (Confidentiel Afrique)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page