A la uneSport

CAN 2021 : Le Sénégal remporte sa première Coupe

CAN 2021 : Le Sénégal remporte sa première Coupe

C’est fait, le Sénégal obtient sa première étoile après sa victoire sur l’Egypte. Face à des pharaons bien en place tactiquement, les lions vont remporter ce match dans la séance des tirs au but.

Clap de fin de cette  33e édition de la Coupe d’Afrique des Nations. Pour ce match à fort enjeu, le coach Aliou Cissé a sorti l’artillerie lourde pour son 4-3-3. En défense, on a noté la présence des inconditionnels Edouard Mendy, Kalidou Koulibaly, Abdou Diallo et les latéraux Saliou Ciss et Bouna Sarr. Au milieu, le trio Gana Gueye-Cheikhou Kouyaté-Nampalys Mendy était reconduit. La seule ‘’surprise’’ dans ce onze côté sénégalais était la titularisation d’Ismaila Sarr au côté de Sadio Mané et de Famara Diédhiou. Du côté égyptien, on a dû faire sans 5 éléments dont son sélectionneur Carlos Queiroz. Alignés en 4-3-3, les pharaons  ont reconduit à l’exception d’Emam Ashour qui remplace Omar Kamal

Les lions vont entamer ce match tambour battant. A la 4e minute, Idrissa Gana Gueye décale bien Saliou Ciss parti en profondeur. Le latéral gauche pénètre la surface égyptienne et est fauché par Mohamed Abdelmonem. L’arbitre Sud-Africain, Victor Gomes, n’hésite pas : pénalty.  Sadio Mané se place devant le ballon pour exécuter la sentence. Mohamed Salah, son coéquipier de Liverpool, le connaissant bien ; est parti chuchoter quelques mots à son portier. Des indications qui ont sans doute porté leurs fruits, puisque Gabaski va plonger du bon côté pour stopper le pénalty du numéro 10 sénégalais. Malgré son occasion manquée, l’ailier sénégalais va aussitôt galvaniser ses troupes pour les remettre dans le match. Ayant la maîtrise du jeu, les hommes d’Aliou Cissé multiplient les assauts dans le camp égyptien. Comme à la 23e minute Ismaila Sarr va déborder sur son flanc droit avant d’adresser un centre fort dans la surface. Mais Sadio Mané, trop court, voit le ballon filer sous ses yeux. L’attaquant de Watford.

Dos au mur, les pharaons vont se remettre au génie de leur leader technique, Mohamed Salah. Au terme d’un petit festival dans la surface sénégalaise, le numéro 10 égyptien envoie une frappe à ras de terre capté par Edouard Mendy. Privilégiant les contre, les pharaons vont de nouveau envoyer M.Salah en profondeur. Le capitaine égyptien va faire parler sa technique et décocher une lourde frappe qu’Edouard Mendy va envoyer en corner. Chaude alerte dans la surface sénégalaise. Juste avant la mi-temps, Cheikhou Kouyaté, plein axe, tente une frappe de l’extérieur du droit des 30 mètres qui passe à quelques centimètres du poteau gauche de Gabaski. C’est sur cette dernière tentative que l’arbitre a renvoyé les 22 acteurs aux vestiaires.

Des Egyptiens teigneux et des Sénégalais maladroits

Pour la seconde période, les lions du Sénégal vont repartir sur les mêmes bases et se ruer dans le camp égyptien. Sur un coup franc provoqué par Sadio Mané qui partait plein  axe, Idrissa Gueye envoie le ballon au-dessus des cages de Gabaski (49e). A la 53e minute, Ismaila Sarr déborde côté droit et adresse un centre fort dans la surface pour ses coéquipiers. Mais Famara Diédhiou puis Sadio Mané vont rater le cuir que Gabaski va saisir par la suite. Après la droite, la gauche. Saliou Ciss provoque  sur son côté et centre pour Diédhiou. Là encore, Gabaski se saisit de la balle. Vu la domination sénégalaise, l’adjoint de Carlos Queiroz, Wael Gomaa procède à trois changements en faisant entrer Zizo, Trézéguet et Marwan Hamdy à la 59e minute. Aliou Cissé va aussi apporter de la fraîcheur en lançant Pape Gueye à la place de Cheikhou Kouyaté (66e).

Après un long moment d’accalmie de part et d’autre, les Egyptiens décident de se réveiller. D’abord à la 69e minute sur une tête de Mohamed Abdelmonem puis à la 74e sur une autre tête cette fois-ci de Marwan Hamdy. Aliou Cissé va effectuer un double changement en faisant entrer Boulaye Dia et Bamba Dieng en lieu et place de Famara Diédhiou et d’Ismaila Sarr (77e). L’attaquant de l’Olympique de Marseille  s’illustre à la 84e minute mais croise trop sa frappe qui passe au-dessus. L

Le match perd en intensité et la pression se fait grande au fur et à mesure que les minutes défilent. A la 88e minute Sadio Mané écope d’un carton jaune après une semelle sur Emam Ashour. Le quatrième carton jaune du Sénégal après ceux de Nampalys Mendy, Abdou Diallo et Kalidou Koulibaly. Si de nombreux observateurs craignaient que niveau fraîcheur physique les Egyptiens devraient en pâtir, la réalité du terrain a montré autre chose. Les Pharaons vont bien résister et réussir à aller en prolongation.

Sadio Mané se rattrape et donne la victoire aux lions

Dès la première minute de cette prolongation, Bamba Dieng est lancé en profondeur par Sadio Mané. Dans la surface, le jeune attaquant envoie une frappe croisée bien attrapée par Gabaski. Bamba Dieng va de nouveau chauffer les gants du portier égyptiens à la 100e minute avec une tête piquée. C’est sur ces rares occasions que Victor Gomes met un terme à cette première période des prolongations.

En seconde période, Bamba Dieng se montrer encore dangereux. A la 115e minute, il va envoyer une forte frappe que Gabaski détourne en corner. Une minute plus tard, c’est Marwan Hamdy qui décoche une frappe aux abords de la surface, Edouard Mendy fait une belle parade. Les choses ne bougeront pas, les Pharaons obtiennent ce qu’ils voulaient : la séance fatidique des tirs au but. Bien qu’habitués de cet exercice, les Egyptiens vont s’incliner grâce à un pénalty arrêté par Mendy et un but décisif de Mané. Le Sénégal brise la malédiction et remporte sa première Coupe d’Afrique.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page