DakarLocalesinfo

Profil- Premier maire de Jaxaay : Abdoul Aziz Diané, le ‘’khalifiste’’ entre dans l’histoire

Profil- Premier maire de Jaxaay : Abdoul Aziz Diané, le ‘’khalifiste’’ entre dans l’histoire

L’époque où l’on prétendait que l’argent permettait de gagner des élections semble révolue. En tout cas, à Jaxaay tel est le cas. Le nouveau maire ne disposait pas de moyens pour épater la population. Mais avec des idées, un programme, du café-Touba et du thé, il a su gagner l’électorat de Jaxaay. ‘’Khalifiste’’ dans l’âme, Abdoul Aziz Diané, premier Maire de la nouvelle commune de Jaxaay-Parcelles assainies, entre dans l’histoire.
 
La fumée blanche s’est échappée au soir du 23 janvier 2022. La nouvelle commune de Jaxaay a un maire. Le premier de son histoire. Abdoul Aziz Diané a créé la surprise, dimanche dernier. Investi tête de liste de la coalition Yewwi Askan Wi, cet enseignant a battu les huit autres candidats de la nouvelle commune de Jaxaay-Parcelles assainies dont la tête de liste de la grande coalition au pouvoir Benno Bokk Yaakaar (BBY). Le chemin fut long, laborieux, mais glorieux pour ce professeur de science de la vie et de la terre (SVT) qui a fait ses premiers pas en politique dans la jeunesse socialiste, puis à Taxawu Dakar, avant de devenir tête de liste de la grande coalition de l’opposition Yewwi Askan Wi. 
Abdoul Aziz Diané a milité dans le Mouvement des élèves et étudiants socialistes, de 1994 à 2000, avant de mettre sa carrière politique en veilleuse au profit de sa carrière professionnelle, car affecté dans les régions.
 
De retour à Dakar, en 2004, Diané reprend goût à la politique. Et ceci, suite à un déménagement au Plan Jaxaay, en 2008. Ce sera le déclic ! Diané recommence ses activités politiques avec les mouvements associatifs. Puis, il fait des démarches jusqu’à obtenir la coordination du Parti socialiste dans la région de Dakar avec la commune de Tivaouane Peulh-Niague. Son engagement et sa détermination font de lui un conseiller municipal. Il sera aussi rapporteur de la Commission éducation.
 
Mais cette carrière sera de courte durée, car les remous au sein du Parti socialiste, avec l’exclusion de Khalifa Sall, font que les conseillers pro-Khalifa subissent le même sort au niveau de la coordination du Ps.
 
‘’Khalifiste’’ dans l’âme
 
De 2016 à 2017, Abdoul Aziz Diané coordonne le mouvement  And Dolel Khalifa Sall  dans la commune de Jaxaay et au niveau du département de Rufisque. «Lors des Législatives de 2017, on a battu campagne sous la bannière de Manko Taxawou Sénégal avec comme porte-étendard le Dr Oumar Cissé qui vient d’être élu maire de la ville de Rufisque et qui est d’ailleurs le coordonnateur de Vision Sénégal», renseigne-t-il.
 
Le nouveau découpage administratif, acté par le chef de l’État et qui a validé l’érection du département de  Keur Massar en 2021, a repositionné la cartographie politique. 
Ainsi, le nouveau département a démarré avec les échéances locales. Celui qui fut le 2e coordinateur départemental chargé de la vie politique de Taxawu Senegaal, sera le représentant de YAW à Jaxaay. La victoire n’a pas été facile. «On a participé aux élections locales avec beaucoup de souffrance, beaucoup de difficultés, mais avec des jeunes qui sont déterminés, engagés. Comme ils disaient : Engagement !  Personne ne nous a donné des sous», confie le nouvel édile Diané.
 
Homme social, issu du mouvement «navétanes»
 
Marié et père de famille, Diané a fait ses humanités dans le mouvement «navétanes». Cela, depuis la création de Jaxaay. «J’ai été président de l’ASC Plan Jaxaay, la grande ASC qu’on a constituée depuis avril 2008. J’ai été président de 2008 à 2017 ; dix ans de mandat. Et à partir de 2017, j’étais le président de la zone 11, avec un second mandat renouvelé en 2021, affiliée à l’Odcav de Rufisque», souligne-t-il.
 
Preuve que le nouveau maire n’est pas un Ovni à Jaxaay.
 
Des appréhensions pour ses nouvelles fonctions, comme tout humain, Abdoul Aziz Diané en a. Mais il compte sur la solidarité de ses administrés pour relever, «ensemble» les défis. «Si tout le monde reste dans son coin et me laisse faire, ce sera une très grande et lourde difficulté. Parce que moi seul, je n’irai nulle part. Moi seul, je ne parviendrai à rien du tout», avoue-t-il.
 
C’est pourquoi le nouveau maire compte faire le premier pas, en allant à la rencontre des candidats malheureux, leur tendre la main, pour faire de Jaxaay une commune émergente. Il s’agira également, pour le nouvel édile, de mettre en synergie les forces vives de la commune pour une gestion «transparente, claire et participative de la mairie».
 
Comme dit l’adage : «La réussite est au bout de l’effort.»

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page