A la uneDroits de l'hommeEconomie

Leurs terrains menacés par le VDN 3- Les travailleurs de la Poste interpellent le président Diomaye

Leurs terrains menacés par le VDN 3- Les travailleurs de la Poste interpellent le président Diomaye

La Coopérative d’Habitat And Tabax Kër (CHATAK) regroupant les travailleurs de La Poste lourdement impactée par le Projet de construction de la Voie de Dégagement Nord (VDN 3) a tenu ce samedi une Assemblée Générale sur son site situé au Lac Rose. Ces travailleurs ont livré aux nouvelles autorités de l’Etat un cri de détresse pour attirer leur attention sur les bouleversements crées par ce projet.  

Selon le président de la coopérative M. Samba Yombé Mbodj, « la Chatak est une coopérative d’habitat créée en 2012 sous l’impulsion du SNTPT et l’accompagnement de la Direction Générale de La Poste. Cette Coopérative constituée essentiellement de Postiers est une réponse à la problématique de l’accès à la propriété foncière et un outil de promotion du logement social pour les travailleurs.  Depuis sa mise sur pied, la coopérative a comme ambition et slogan « un postier un toit ». Aujourd’hui, la Chatak a acquis deux sites et attribué 550 parcelles aux travailleurs de la Poste ».

C’est suite au communiqué de presse de la Préfecture de Rufisque en date du 13 octobre 2024 et les passages signalés sur les sites de la coopérative des délégations de la Commission Départementale de Recensement et d’Evaluation des Impenses (C.D.R.E.I) présidée par le Préfet du Département de Rufisque que le Bureau de la Chatak a entrepris des échanges épistolaires avec les Autorités administratives.

De ces échanges et des plans de nos sites superposés avec le dernier tracé de la VDN reçus des services de AGEROUTE, il est clairement établi que les deux sites de la Coopérative sont lourdement impactés. Il est important de signaler que le tracé initial de la VDN ne passait pas sur nos sites. En effet, des choix ont déjà été faits sur d’autres sites avant le nôtre. Nous ignorons les véritables motifs et fondements de ces changements de tracés et doutons de leur objectivité.  Nous restons persuadés et convaincus que nos sites ont fait l’objet d’un ciblage prémédité.

L’arrêt des chantiers en cours par les autorités administratives a brisé le rêve légitime de plus de 500 attributaires dont des retraités. Ce Projet de construction de la VDN remet en cause 12 années d’économies et de sacrifices des vaillants Postiers déjà éprouvés par les difficultés de La Poste. La volonté et le courage des travailleurs de la Poste de s’affranchir du coût exorbitant du loyer est ainsi compromis par le Projet de la DVN.

Face à cette situation la Chatak : appelle ses membres à la solidarité et à la mobilisation pour la défense de leurs droits et la préservation de leur dû ; plaide auprès des partenaires financiers de l’Etat engagés dans ce Projet de construction de la VDN pour une prise en charge correcte des conséquences sociales, économiques et financières de plus de 500 ménages constitués de travailleurs de La Poste ; interpelle le nouveau Gouvernement et particulièrement les départements ministériels en charge du logement, des domaines et des routes à explorer les possibilité d’un contournement de nos sites à défaut   garantir une gestion collégiale de ce dossier en tenant compte des lourds désagréments des populations impactées ; et lance un appel solennel à Son Excellence le Président de la République Monsieur Bassirou Diomaye Faye à ne pas signer le décret de cessibilité relatif au Projet de construction de la VDN sans un examen approfondi de ce dossier et une réparation préalable des préjudices subis par les populations impactées.

Africaleadnews

www.africaleadnews.com: Votre site pour la PROMOTION DU LEADERSHIP AFRICAIN

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page