A la unePolitique

Justice, pétrole, audits, corruption : Les grandes annonces du Président Diomaye Faye

Justice, pétrole, audits, corruption : Les grandes annonces du Président Diomaye Faye

Le président Bassirou Diomaye Diakhar Faye a donné, ce mercredi, son premier message à la nation. Durant son discours, il a fait plusieurs annonces, côté gouvernance

Le président Bassirou Diomaye Faye, qui indique avoir démissionné de son poste de secrétaire général de Pastef, a annoncé que dans les prochains jours, il convoquera de larges concertations avec la classe politique et la société civile. Ce, pour parler  de la réforme du système électoral.

Sur ce point, il compte faire  remplacer la Céna par une commission électorale nationale indépendante (Céni) avec un renforcement  de ses moyens de fonctionnement et de ses prérogatives.

Le Président Diomaye Faye veut aussi opérer une rationalisation du nombre de partis politiques et légiférer sur leur financement. Ensuite, le Président Faye veut faire en sorte que le citoyen soit inscrit sur le fichier électoral quand il se fait délivrer une pièce d’identité nationale.

Sur la question judiciaire, il entend organiser des assises regroupant les professionnels du métier (magistrats avocats, huissiers, greffiers, les professeurs d’universités et autres) pour identifier les pistes de solution aux problèmes de la Justice.

Audits, lutte contre la corruption…

Bassirou Diomaye Diakhar Faye veut aussi instituer «une gouvernance vertueuse fondée sur l’éthique de responsabilité et l’obligation de rendre compte.»

À ce titre, il compte engager une politique «hardie de bonne gouvernance économique et financière par la lutte sans répit contre la corruption, avec une répression pénale de la fraude fiscale et des flux financiers illicites, la protection des lanceurs d’alerte, la lutte contre les détournements de deniers publics et le blanchiment d’argent», entre autres. Le président de la République compte aussi faire publier les rapports de l’Ige, de la Cour des Comptes et de l’Ofnac.

Pour ce qui est des ressources naturelles du pays, le chef de l’Etat déclare qu’elles retiendront  particulièrement l’attention de son gouvernement.  Et en plus de la mise en ligne des contrats miniers pétroliers et gaziers, il compte procéder à la divulgation des propriétaires des entreprises extractives, à l’audit du  secteur minier, gazier et pétrolier et à une protection plus soutenue du contenu local.

Africaleadnews

www.africaleadnews.com: Votre site pour la PROMOTION DU LEADERSHIP AFRICAIN

Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page