A la uneSociété

L’intersyndicale des travailleurs du secteur primaire décrète une grève générale d’avertissement de 48h…

L’intersyndicale des travailleurs du secteur primaire décrète une grève générale d’avertissement de 48h...

Africaleadnews – (Sénégal) L’intersyndicale des travailleurs du secteur primaire a organisé ce jeudi 06 juillet 2023 à 10heure, une assemblée générale (AG) d’information à la Sphère ministérielle Ousmane Tanor DIENG de Diamniadio.

En effet, cette AG est organisée dans le but de remobiliser les camarades du secteur en vue des prochaines actions que nous comptons dérouler pour le respect du protocole d’accord signé le 01 décembre 2022 entre le gouvernement du Sénégal à travers le Ministre de la Fonction publique et de la Transformation du service public, Monsieur Gallo BA et l’intersyndicale du secteur primaire : (Syndicat des Techniciens et Travailleurs de l’Agriculture du Sénégal, Syndicat national des Techniciens de l’Élevage, Syndicat des Travailleurs des Pêche et de l’Aquaculture du Sénégal, Syndicat des Médecins Vétérinaires du Sénégal, Syndicat Autonome des Travailleurs de l’Elevage du Sénégal).

Nous rappelons à l’opinion nationale et internationale que l’intersyndicale des travailleurs du secteur primaire après trois mois de grève en 2022, avait finalement trouvé un accord avec l’État du Sénégal pour la restitution de leur prime à hauteur de 60%. Il était prévu dans le protocole, la possibilité de mettre en place un fonds commun dans les six (6) mois qui suivent la signature du protocole d’accord. C‘est dans ce sens qu’une commission technique a été mise en place. Cette dernière est composée du Ministère de la Fonction Publique et de la Transformation du Service public, du Ministère des Finances et du Budget, du Ministère du Travail, des Ministères sectoriels à savoir l’Agriculture, la Pèche, l’Elevage, les Médecins Vétérinaires, du Haut conseil du Dialogue social.

Une première réunion s’est tenue le mardi 21 Mars 2023 avec toutes les parties prenantes sous la présidence du Directeur général de la Fonction publique, Monsieur Amadou Matar CISSÉ, pour établir un chronogramme des rencontres et activités à mener.  Il était retenu entre autre de mettre en place une sous-commission composée par les différents syndicats et les Directeurs administratifs et Financiers des ministères du secteur primaire afin de trouver les ressources qui devraient alimenter les fonds communs du secteur.

Ensuite, il fallait faire valider les propositions retenues par les services du Ministère des Finances et du Budget et enfin mettre en place des textes règlementaires pour l’utilisation des fonds.

Hélas, depuis maintenant trois (3) mois, nous sommes dans l’attente d’une nouvelle convocation pour la poursuite des travaux mais en vain. Nous ne comprenons pas cette inertie et ce dilatoire de l’État qui ne sauraient être acceptés. L’intersyndicale considère cet état de fait comme le non-respect du protocole et c’est dans cette perspective que nous avons décidé de décréter une grève générale d’avertissement de 48h à partir du mardi 11 juillet 2023.

 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page