A la uneEurope

Mort de Nahel : La cagnotte pour le policier, qui a atteint 850.000 euros, fait débat

Mort de Nahel : La cagnotte pour le policier, qui a atteint 850.000 euros, fait débat

La cagnotte pour le policier mis en examen pour homicide volontaire après la mort de Nahel «ne va pas dans le sens de l’apaisement», a estimé Éric Dupond-Moretti, ministre français de la Justice sur France Inter. Près d’un million d’euros de dons y a été rassemblé. Le ministre de la Justice met en garde contre une potentielle «instrumentalisation» de l’initiative lancée par Jean Messiha, éditorialiste sur la chaîne CNews et ancien soutien d’Éric Zemmour au sein du parti Reconquête, rappelant toutefois que «chacun peut participer à une cagnotte».

De son côté, le président de Républicains considère qu’une cagnotte «pour la famille» n’est pas «contraire à nos principes». «Il y a une cagnotte qui vient d’une origine politique, ce n’est peut-être pas sain, il y en a une autre qui vient des motards de la police nationale.C’est une démarche que je comprends et qui ne me paraît pas contraire à nos principes. Qu’on soutienne la famille d’un policier qui est aussi dans une épreuve ne me paraît pas choquant». Si Éric Ciotti affirme ainsi ne pas avoir donné à cette cagnotte, il ajoute qu’il «pourrait le faire».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page