A la uneEconomieEmissions/VidéosSociétéTechnologie

Mamadou Diaiaté- « On va procéder à une refonte du système de rémunération de la Poste »

MMamadou Diaiaté- "On va procéder à une refonte du système de rémunération de la Poste"

Africalealeadnews– (Mbour) Le Directeur général de la Poste, Mamadou Diaité a annoncé dimanche à Saly à Mbour, à l’issue du 16e Congrès du Sntpt, la refonte du système de rémunération des travailleurs de la Poste, pour une meilleure prise en charge de leurs conditions de vie et de travail.

Dans le cadre de la restructuration de La Poste, des réflexions sont en cours pour la refonte du système de rémunération des agents, qui sera essentiellement fondé sur la performance. L’annonce a été faite par le directeur général Mohamadou Diaité.

Au cours du 16e Congrès ordinaire du Syndicat national des travailleurs des postes et télécommunications (SNTPT) dont le thème était « Syndicalisme et gouvernance d’entreprises : quelle orientation pour le SNTPT ? », M. Diaité est revenu sur les grands chantiers entamés par l’État.

Selon lui, le seul élément qui puisse permettre à un employé de s’épanouir au sein de l’entreprise, c’est la rémunération. « Lorsque vous regardez l’échelle de rémunération à La Poste, vous êtes, à la limite, sidérés. Il est important que dans le cadre de cette restructuration, que nous puissions, ensemble, réfléchir à une refonte de l’échelle de rémunération pour que chacun, à son niveau de responsabilité, puisse être rémunéré à la juste valeur de son travail et que la performance soit un facteur important dans ce système de rémunération, afin de permettre à chaque travailleur de retrouver sa dignité et d’assurer l’avenir de ses enfants », assure le DG de La Poste.

Une annonce forte bien accueillie par les travailleurs. D’ailleurs, Ibrahima Sarr, Secrétaire général national du SNTPT, estime que la refonte de la masse salariale de l’entreprise est une « ouverture » et une « nécessité ».

« C’est un investissement qu’il faudra consentir sur le capital humain. C’est des ressources les premières de l’entreprise qui sont les seules capables de valoriser toutes les autres ressources. Y investir relève d’une intelligence managériale. Dans cette perspective, le syndicat l’accompagnera comme dans les autres pans de la gouvernance de l’entreprise », affirme M. Sarr.

Par ailleurs, ce n’est plus un secret, concernant les difficultés que traverse La Poste. Pour guérir le malade dont il a la lourde charge de soigner, le DG a invité ses agents à une collaboration « sincère », « loyale » et « fructueuse » avec la direction générale.

« Loin de demeurer dans la contestation, il nous faut comprendre que la survie et l’expansion de La Poste ne se feront que dans la concertation, non dans la confrontation. Quand la gouvernance d’entreprise constitue pour l’employeur un pilier essentiel pour tendre vers la performance, le syndicalisme s’avère être une noble mission de responsabilité sociétale permettant aux travailleurs de contribuer généreusement au rayonnement de son organisation », explique le DG de La Poste.

Il ne manque pas d’assurer qu' »un malade, pour qu’il retrouve sa santé, il faut le soigner. Il se trouve que le médecin n’est pas une seule personne : c’est d’abord l’État, la direction générale de l’entreprise, les syndicats, les partenaires sociaux, les employés. Tout le monde doit jouer sa participation pour que ce malade retrouve sa santé ».

Mohamadou Diaité souligne, par ailleurs, que la SN La Poste ambitionne de devenir l’opérateur postal leader sous-régional, avec des ressources humaines de qualité et des services innovants, digitalisés et inclusifs.

Au terme de ce congrès ordinaire, les 152 délégués ont adopté 12 résolutions générales.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page