A la uneSport

Riyadh Season-PSG : pluie de buts à Riyad !

Riyadh Season-PSG : pluie de buts à Riyad !

Pour le match de gala entre le PSG et le Riyadh Season (une équipe composée des joueurs d’Al Hilal et d’Al Nassr) en Arabie saoudite, les Parisiens ont obtenu une belle victoire malgré une infériorité numérique (5-4) de 45 minutes.

C’est ce qu’on appelle une pluie de buts, un scénario à rebondissements, des stars qui répondent présent : les 65 000 spectateurs qui avaient garni le stade du Roi-Fahd, ce jeudi, en ont eu pour leur argent.

Du spectacle, des buts et une belle ambiance

Conformément à ce qu’avait prédit Christophe Galtier la veille, il y a bien eu match entre la Riyad Season Team et le PSG (5-4), au moins la première heure avant les sorties simultanées de Cristiano Ronaldo d’un côté et de Lionel Messi et Kylian Mbappé de l’autre.

Ce que n’avait peut-être pas soupçonné l’entraîneur parisien, c’est que la sélection des meilleurs joueurs évoluant dans les clubs d’Al-Hilal et Al-Nassr donnerait du fil à retordre à son équipe dans de telles proportions.

Malgré l’ouverture du score précoce de Messi (3e), le PSG a dû batailler pour remporter un succès de prestige : à deux reprises (34e, 45e +6), CR7 a égalisé alors que Marquinhos avait remis les Parisiens devant juste avant la pause (43e). Sur corner (56e), Jang n’a eu besoin que de trois minutes pour répondre au but du 3-2 inscrit par Sergio Ramos, à la conclusion d’un numéro de Mbappé (53e). Et même lorsque le PSG a réussi à prendre le large grâce à un penalty de Mbappé (60e) et un but d’Ekitike (78e), il a trouvé le moyen d’encaisser un quatrième but inscrit par Sami Al-Najei (90e+4)…

Le PSG réduit à dix après l’expulsion de Bernat

Évidemment, l’expulsion dès la 39e minute de Juan Bernat n’a pas favorisé les desseins parisiens mais on doute que la porosité affichée par Ramos et ses équipiers ait plu à Galtier. Le défenseur espagnol a été impliqué sur deux buts encaissés. Préféré à Donnaruma – qui l’a suppléé à la 62e – Kaylor Navas a provoqué un penalty, et il n’a pas beaucoup rassuré ensuite malgré une énorme parade devant Jang (49e).

Comme souvent, il a fallu se tourner vers Messi et Mbappé, buteur et double passeur décisif, pour se rassurer. Au moins, le PSG a-t-il eu la bonne idée de ne pas s’incliner après son dernier revers concédé contre Rennes (0-1) en L1. L’autre bonne nouvelle de la soirée concerne le retour à la compétition de Nuno Mendes. Touché à la cuisse lors de la Coupe du monde, le latéral gauche portugais est entré à la 62e.

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page