A la uneEconomie

Après le rachat de BICIS par Sunu de Pathé Dione – le DG français Bernard Levie jette l’éponge

Après le rachat de BICIS par Sunu de Pathé Dione - le DG français Bernard Levie jette l’éponge

Aussitôt l’opération fructueuse de rachat de la BICIS (filiale sénégalaise de la major française BNP Paribas) avec une acquisition des 54,11% des parts du capital par le groupe SUNU de Pathé DIONE, le Directeur Général de BICIS, le français Bernard LEVIE vient de jeter l’éponge. Selon des informations exclusives obtenues par Confidentiel Afrique, le français aux commandes de la filiale depuis 2020, a pris la décision de quitter le navire pour ne pas gêner le nouvel acquéreur qui est toujours dans l’attente du quitus officiel de la CIMA (supra autorité du marché africain des assurances)  basée à Libreville (capitale du Gabon) et du feu vert de la Commission Bancaire de la Bceao.

Une exclusivité de Confidentiel Afrique. Le français Bernard LEVIE vient de démissionner de ses fonctions de Directeur Général de BICIS. Selon des sources crédibles consultées par Confidentiel Afrique ce samedi, Bernard LEVIE a rédigé sa lettre de départ, en ce moment bien cadenassée sur la table du Président du Conseil d’administration de l’établissement bancaire.

Le haut etablishment de Bicis devrait réexaminer lundi prochain sa décision de démission a soufflé une source autorisée à Confidentiel Afrique. Ce départ intervient dans un contexte de rachat de la filiale sénégalaise de la major française BNP Paribas par le géant assureur SUNU de Pathé DIONE et de tension interne.

Le groupe panafricain s’est adjugé 54,11% des parts de BNP Paribas en attendant de diluer les parts des autres actionnaires du tour de table que sont: État du Sénégal, AMSA Assurances, Sonam Vie et porteurs minoritaires. Selon nos informations, Pathé DIONE devra aussi surmonter les écueils dressés devant lui avec l’obtention du feu vert de la CIMA (autorité suprême du secteur des assurances en Afrique) et de la Commission Bancaire de la BCEAO.

L’assureur SUNU qui était en compétition avec Vista Bank Holding, propriété de l’homme d’affaires burkinabè Simon Tiemtoré, devra prendre son mal en patience même si il a déjà acquis les parts de la multinationale française BNP Paribas, suite à l’accord du 29 juillet dernier conclu avec les Administrateurs du groupe bancaire français.

Le patron du groupe SUNU avait bénéficié du soutien croisé des Présidents Ouattara et Macky SALL avec la complicité d’entrepreneurs français affiliés au MEDEF, pour s’offrir la filiale sénégalaise de BNP Paribas.

 

 

Par Ismael AÏDARA (Confidentiel Afrique)

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page