LocalesinfoSociété

Top BannerSociete Revalorisation salariale : Zappés, les travailleurs des collectivités territoriales annoncent une grève générale

Top BannerSociete Revalorisation salariale : Zappés, les travailleurs des collectivités territoriales annoncent une grève générale

Les travailleurs des 603 collectivités territoriales du pays menacent d’aller en grève dans les prochains jours. En effet, s’estimant « zappés » dans la mesure de revalorisation salariale prise, il y a quelques semaines, par le président de la République, Macky Sall, l’intersyndicale compte paralyser le fonctionnement des collectivités. « Les collectivités territoriales, étant des démembrements de l’Etat ne sauraient souffrir d’aucune iniquité sociale. C’est pourquoi, eu égard au fait que les travailleurs des collectivités territoriales ont toujours été laissés en rade comme d’habitude, l’intersyndicale a déposé un préavis de grève couvrant la période du 10 août 2022 au 31 décembre 2022, tout en précisant que si d’ici un mois, si rien n’est fait, elle est fondée à agir en déclenchant une grève générale sur l’ensemble du territoire national et dans tous les ordres de collectivités territoriales (départements, villes et communes) jusqu’à satisfaction de leurs revendications légitimes », ont-ils martelé, dans un communiqué parvenu à Seneweb. 
 
D’après eux, le Sénégal, comme tous les autres pays du monde, traverse une situation socioéconomique difficile qui a été exacerbée par la crise sanitaire mondiale (Covid-19) plongeant les populations « dans une précarité essentiellement due à la faiblesse de leur pouvoir d’achat et les travailleurs en premier lieu ».
 
A ce titre, l’intersyndicale des travailleurs des collectivités territoriales du Sénégal a tenu à rappeler aux autorités gouvernementales l’application d’office de la loi 2011-08 du 30 mars 2011, relative au statut général des fonctionnaires des collectivités territoriales du Sénégal qui institue la fonction publique locale stipulant en son article 29 que «toute remise en ordre ou revalorisation des traitements ou des suppléments pour charge familiale, ou de tout élément de la rémunération applicable aux autres fonctionnaires de l’Etat, s’applique d’office à la rémunération des fonctionnaires des collectivités territoriales ». 
 
« En ne respectant pas la loi, le gouvernement met en péril la stabilité et la paix sociale dans les 603 collectivités territoriales du pays, puisque l’intersyndicale ne restera pas passive devant cette injustice et n’acceptera plus la marginalisation des travailleurs des collectivités territoriales », relève le communiqué.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page