Culture

Miss Sénégal : grosses incertitudes autour de l’édition 2022

Miss Sénégal : grosses incertitudes autour de l’édition 2022

Depuis la reprise du label par un nouveau comité d’organisation, en 2016, l’élection Miss Sénégal pourrait pour la première fois ne pas se tenir cette année. Cette incertitude est la conséquence du scandale de viol suivi de grossesse présumé de la lauréate 2020, Fatma Dione, qui a secoué le concours de beauté. «Cette affaire a causé beaucoup de dégâts : notre réputation au niveau national et international en a pâti. Nos activités sont au ralenti», regrette Amina Badiane, la présidente du comité Miss Sénégal Nouvelle vision, dans les colonnes de L’Observateur de ce jeudi.

Les castings n’ont pas démarré ni à Dakar, encore moins dans les autres régions du pays. Ce qui constitue un retard énorme par rapport à d’autres pays de la sous-région, comme la Côte d’Ivoire, qui ont déjà organisé leurs grandes finales. La Miss Sénégal 2021, Fatou Lamine Lo a vu lui passer sous le nez beaucoup de déplacements à l’étranger qui étaient inscrits dans son agenda d’ambassadrice de la beauté sénégalaise. Et, pire, elle pourrait ne pas remettre sa couronne en compétition cette année.

«Depuis que j’ai pris en 2016, nous n’avons jamais raté une édition. Cette fois-ci, cela risque d’être le cas cette année», admet Amina Badiane, qui informe qu’aucune date n’a été retenue par le comité pour le lancement des activités de Miss Sénégal 2022.

Mais l’affaire Fatma Dione a eu des répercussions négatives au-delà de l’élection Miss Sénégal. A en croire la patronne du comité d’organisation, la structure qui chapeaute le comité d’organisation, a subi également les contrecoups de cette affaire, qui est toujours pendante.

«La Secoba que je dirige et qui englobe le comité ainsi qu’un magazine (Africa Industries), œuvre également dans le placement d’hôtesses, participe à plusieurs salons internationaux, notamment du marbre, du tourisme et de l’emballage, signale Amina Badiane. Elle représente de grandes multinationales qui interviennent dans le social, dans la distribution de matériels médicaux et qui aident beaucoup les handicapés et les personnes du troisième âge.»

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page