A la unePolitique

Ziguinchor: Babacar Dial prône une campagne avec zéro violence

Ziguinchor: Bokk Guis-Guis prône une campagne avec zéro violence

Les camarades de l’ancien maire de Dakar Pape Diop à Ziguinchor prônent une campagne électorale avec zéro violence et une fraternité absolue. La coalition Bokk Guis-Guis qui a organisé une caravane dans les rues de Ziguinchor dans l’après-midi du samedi 16 juillet 22, avec à sa tête son chef de fil départemental Babacar Dial, a demandé à ses militants de bannir la violence et de ne surtout pas répondre à la provocation.

La coalition Bokk Guis-Guis du département de Ziguinchor a organisé ce week-end une grande caravane à travers les rues de la capitale du sud pour, à en croire Babacar Dial sa tête de liste départementale en marge des élections législatives du 31 juillet prochain, lancer un appel à la discipline et à la non-violence à ses militants et à ses sympathisants. «Nous avons, partout où nous sommes passés, demandé à tous nos militants et à nos sympathisants de ne pas répondre à la provocation, car nous sommes tous de cette ville (Ziguinchor) qui nous a vu naître et grandir.

Au candidat à ces élections et de quelque bord qu’il soit ou aucune autre personne, n’a le droit de brûler notre contré. Après les résultats qui seront issus des urnes au soir du 31 juillet 22, nous resterons entre nous. Il ne sert à rien de créer des problèmes qu’on ne pourra régler. Nous ne voulons plus de violence dans cette Casamance qui a trop souffert d’un conflit armé de plus d’une quarantaine d’année», a dit Babacar Dial.

«Les électeurs doivent aller faire librement leur choix et rentrer tranquillement chez eux le jour du scrutin», a soutenu la tête de liste départementale de la coalition Bokk Guis-Guis à Ziguinchor qui a prôné, durant tout le long de sa caravane, la non-violence et la fraternité entre d’abord les candidats et les militants et sympathisants de toutes les coalitions qui sont en compétition. Babacar Dial et ses camarades ont cependant déploré le parachutage de certains candidats issus des coalitions adverses. «Nous avons noté dans certaines listes, l’investissement de certaines personnes qui sont restées à Dakar depuis plus d’une trentaine sans jamais venir ou poser pieds en Casamance. C’est une honte.

Ces dernières, non seulement elles ne connaissent rien de Ziguinchor mais, elles ne peuvent rien nous apporter», a dénoncé Babacar Dial qui invite les populations à porter leur choix sur les candidats qui résident à Ziguinchor et qui pourront défendre leurs intérêts au sein de l’hémicycle.

La coalition Bokk Guis-Guis de Ziguinchor qui a expliqué à ses militants et à ses sympathisants les raisons qui ont conduit aux choix de ces candidats pour ces élections législatives, compte ainsi mettre l’accent sur les visites de proximité pour aller à la rencontre des électeurs pour gagner leur confiance.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page