A la uneAgricultureEconomie

Campagne agricole : Ce qui préoccupe le Cnc de la BCEAO

Campagne agricole : Ce qui préoccupe le Cnc de la BCEAO

La Direction nationale de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest a tenu, le 23 juin dernier, sa 36ème réunion du conseil national du Crédit. Des inquiétudes se sont fait jour sur la préparation de la campagne agricole.

«Les échanges ont fait ressortir  qu’en dépit des avancées notées dans les financements accordés pour les intrants subventionnés, des préoccupations fortes demeurent relativement à la disponibilité et au coût des engrais, particulièrement dans le contexte d’un démarrage précoce de la saison des pluies et de son impact sur le cycle végétal», signale la Bceao dans le communiqué qui a sanctionné la réunion.

Ainsi, le Conseil a recommandé que des mesures urgentes soient prises en vue de lever ces contraintes dans des délais raisonnables et à la hauteur des besoins réels du monde rural. Et cans ce cadre, le Conseil «a souligné l’impérieuse nécessité de reconstituer la capacité d’endettement des opérateurs privés auprès des banques, par l’apurement des créances qu’ils détiennent sur l’Etat au titre des précédentes campagnes.»

Le conseil national du crédit a également réitéré sa recommandation en vue du renforcement du contrôle préalable du professionnalisme et de la solvabilité des opérateurs privés devant solliciter des concours bancaires sur la base de quotas d’intrants bénéficiant de la subvention publique.

Les membres du Conseil ont relevé la situation des stocks de graines d’arachide collectées par les industriels lors de la campagne 2021/2022 qui mérite un traitement approprié.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page