AgricultureCultureEnvironnement

Dr Pape Amadou Ndiaye- « Les artisans sénégalais pourront équiper les militaires et paramilitaires »

Dr Pape Amadou Ndiaye- « Les artisans sénégalais pourront équiper les militaires et paramilitaires »

Présidant l’atelier de partage sur la relance du mobilier national en compagnie de Daouda Wade, directeur de la Direction du Matériel et du Transit Administratif et de Saloum Ndiaye, coordonnateur du Projet du dit projet, Dr Pape Amadou Ndiaye a fait une annonce de taille : les nationaux pourront désormais équiper les militaires et les paramilitaires. Outre les tables bancs réservés et les tenues scolaires, il y a également les 15% du matériel administratif réservés à la commande publique nationale.

Un pas dans la bonne direction pour nos artisans réputés doués sans toutefois arriver à l’excellence. Une excellence qu’ils titillent sans l’atteindre faute de formation et d’absence de financements. La Der et 3 FPT accordent des financements conséquents.

Le président de la République, Macky Sall avait pris les devants en réservant 15% du matériel administratif aux artisans nationaux, dira Pape Amadou Ndiaye. L’artisanat est un secteur porteur, le premier employeur du Sénégal, le premier formateur par l’apprentissage, poursuivra Dr Pape Amadou Ndiaye.  Avant d’ajouter : « l’artisanat permet de lutter contre la pauvreté, la précarité et constitue un facteur de stabilité. Il met en exergue le savoir-faire sénégalais ancestral ainsi que le terroir. »

Evoquant les écueils auxquels sont confrontés les artisans, le chef de l’administration d’Etat en charge du secteur a précisé : « il y a l’écoulement des produits, l’accès aux marchés, l’importation des produits de seconde main dans les conteneurs et la concurrence de la contrefaçon. » Il s’y ajoute les lourdeurs administratives et la complexité de la formalisation. »

En substance, le ministre a préconisé le consommer local qui trouve sa justification depuis la survenue de la Covid et de la guerre entre la Russie et l’Ukraine : « rien n’est plus essentiel que d’assurer la souveraineté économique en faisant du consommer local une réalité et non un slogan creux. »

Dr Pape Amadou Ndiaye a informé les acteurs du secteur des possibilités mises en place par l’Etat grâce à la Loi d’orientation sur le statut de l’entreprenant, les mesures incitatives en leur faveur, la société coopérative. L’existence de locaux mieux adaptés, la formation aux techniques de fabrication, les défis de la qualité et de la finition qui une fois remplis, feraient de nos artisans de grands contributeurs dans le Pib national et de producteurs de richesses.

Ibou Diop

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page