A la uneAfriquePolitique

Déclaration de la Présidente du NICIN à l’occasion de la Journée Internationale des Droits de la femme du 8 mars 2022.

JIF 2022 - Déclaration de la Présidente du NICIN, Marie Carine Bladi

« La Côte d’Ivoire, à l’instar de la communauté internationale célèbre ce 8 mars 2022, la Journée internationale des femmes (JIF 2022), dont le thème est : « l’égalité des sexes aujourd’hui pour un avenir durable » en reconnaissance de la contribution des femmes et des filles du monde entier qui mènent l’offensive quant à l’adaptation et la réponse aux changements climatiques et à leur atténuation, en faveur de la construction d’un avenir plus durable pour toutes les personnes selon Onu Femme.
La Côte d’Ivoire n’échappe pas à ces effets néfastes du réchauffement climatique. La filière agricole subit de pleins fouets ces changements climatiques.
De nombreux riziculteurs traditionnels sont très affectés par les effets du changement climatique à cause de plusieurs facteurs dont les conditions socio-économiques précaires.
Le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) souligne que le changement climatique pourrait faire baisser le PIB du continent africain de 2 à 4 % d’ici 2040 et entre 10 et 25 % en 2100.
Pour la Côte d’ivoire, cela correspondait à une perte de 380 à 770 milliards de F CFA (580 à 1175 millions d’euros). Le changement climatique pourrait faire basculer dans l’extrême pauvreté 2 à 6 % de ménages supplémentaires d’ici 2030. Cela correspond à près de 7 millions de personnes vivant avec moins de 1,90 dollar (moins de 600 francs Cfa par jour, contre 6 millions aujourd’hui.
La culture du Cacao, qui représente un tiers des exportations du pays et fournit un revenu à plus de 5 millions de personnes, est remise en cause par la hausse des températures qui devrait réduire la fertilité des terres dans les régions agricoles du Sud-Est.
L’heure est à une prise de conscience face à cette menace. Je lance un appel solennel à toutes les familles et à toutes les femmes ivoiriennes à faire de la lutte contre le changement climatique, une priorité.
Que dire des droits des femmes ? La Loi fondamentale du 08 novembre 2016 qui consacre l’égalité homme-femme, protège la femme et la petite fille contre toutes formes de violences. Elle assure également la promotion de la femme dans les assemblées élues et la parité dans les administrations publiques et privées. Mais cette loi pèche dans sa mise en œuvre.
Chères mères, chères sœurs, chères filles, chères militantes et sympathisantes du NICIN, cette Journée internationale des femmes doit être un tournant pour changer les choses pour toutes les femmes et toutes les filles de la Côte d’Ivoire avec le concours des braves hommes de ce pays.
La Côte d’Ivoire a besoin de plus de femmes leaders, de femmes chefs d’entreprises, de femmes managers, de femmes Directrices générales, de femmes officières, de femmes ministres, de femmes premières ministres et surtout de femmes Présidentes. Oui, c’est POSSIBLE.
Sur cette note d’espoir, je vous souhaite une bonne fête dans la paix et dans la concorde sous l’inspiration divine.
Dieu bénisse toutes les femmes et de Côte d’Ivoire, d’Afrique et du monde.
Que Dieu bénisse notre pays la Côte d’Ivoire
Que Dieu bénisse le NICIN
Marie Carine Bladi, Présidente du NICIN

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page