A la uneDroits de l'hommeEmissions/VidéosGenreTransnews TVTransport Maritime

Aliou Cissokho: « Les femmes ont un rôle à jouer dans le secteur maritime »

Aliou Cissokho: "Les femmes ont un rôle à jouer dans le secteur maritime"

Le Centre international Koffi Annan de Formation au Maintien de la Paix (KAIPTC) en partenariat avec la HASSMAR, a procédé jeudi à Dakar, au lancement d’un code de pratiques au profit des femmes exerçant dans le domaine de la sécurité maritime.

En effet, le KAIPTC a élaboré un code pratiques sur la paix et la sécurité des femmes dans l’espace maritime pour la mise en oeuvre du plan d’actions en 2010 et qui vise à assurer une participation égale des femmes et des hommes aux efforts de paix  et de sécurité , en garantissant une protection efficace des femmes.

Venu représenter le Secrétaire général de la Haute Autorité chargée de la coordination de la sécurité maritime, de la sûreté maritime et de la protection de l’environnement marin (HASSMAR ), M. Aliou Cissokho, magistrat de formation et juriste à ladite Autorité,  a indiqué que : »cette rencontre permet de créer un cadre de concertation avec la gent féminine évoluant dans le secteur maritime. On a constaté à la suite de la Résolution 1325 du Conseil de sécurité des Nations Unies que les femmes n’étaient pas bien impliquées dans ce secteur ».

Et de poursuivre: « A l’issue de la rencontre, il y aura un code de bonne pratique qui sera mis en place. Ce code vise à intégrer les femmes dans le secteur maritime »

Pour lui, « le secteur maritime, c’est deux aspects: l’aspect lié à la sécurité et celui lié à la sûreté maritime. Ce sont les deux piliers fondamentaux du secteur maritime. Voir les femmes dans ces deux domaines, serait salutaire pour la gouvernance maritime ».

Avant de poursuivre: « La HASSMAR en sa qualité de coordonnatrice de l’action de l’Etat en mer est chargée de veiller à la sécurité maritime, à la sûreté maritime et à la protection de l’environnement marin. Impliquer les femmes dans ces différentes facettes de la mer à une bonne gouvernance du secteur maritime ».

Mieux souligne-t-il: « Ce code recèle les principes et les normes que les Etats doivent suivre pour que les femmes puissent s’épanouir dans le secteur maritime, d’avoir des promotions, de jouer leur rôle dans les sphères de décisions. Si on met en pratique ces normes, on verra davantage de femmes qui prendront des décisions dans le secteur maritime ».

C’est pourquoi, soutient-il « Implémenter ce code va se faire par la déclinaison d’un plan d’actions national ». Et  dans cette dynamique de rendre l’Etat plus présent en mer, il y a un dispositif législatif dont un conseil qui va compter en son sein des femmes, qui pourront s’impliquer dans les prises de décision dans le secteur maritime » assure M. Cissokho.

Africaleadnews

www.africaleadnews.com: Votre site pour la PROMOTION DU LEADERSHIP AFRICAIN

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page