A la uneDroits de l'hommeJustice

Affaire Saliou Samb/Ferdinang Coly- Une tromperie révélée dans la vente de l’immeuble de l’ancien international

Affaire Saliou Samb/Ferdinang Coly- "Une tromperie" révélée dans la vente de l'immeuble de l'ancien international

 Rebondissement dans l’affaire Saliou Samb/Ferdinand Coly. L’acte de vente de son immeuble (Ndlr: dont Africaleadnews a reçu copie) sis à Liberté 6 extension obtenu grâce à une réquisition faite par les avocats de Saliou Samb, au niveau du bureau des domaines de Ngor Alamdies révèle des « tromperies » dans la vente dudit immeuble.

Les faits sont clairs : Ferdinand Coly a caché la vérité sur la vente de son immeuble. Au lieu de la prétendue saisie de son immeuble par la banque, il l’a en réalité vendu par dation en paiement pour une somme considérable de 1,84 milliard de francs CFA. Cette transaction a eu lieu sans que ses associés, notamment Saliou Samb et Mamadou Niang en soient informés. Pire encore, Coly a tenté de se poser en victime, cherchant à disculper ses propres malversations en accusant à tort les autres de ses agissements frauduleux.

Aussi, contrairement aux allégations de Coly, la banque n’a jamais saisi son immeuble. En réalité, Coly l’a vendu pour 1,84 milliard de francs CFA, dont 620 millions ont été versés à la banque Ecobank. L’ancien footballeur international a empoché 1,22 milliard de francs CFA dans la vente de son immeuble au sieur Maodo Sarr .

Le bordereau analytique du 27 novembre 2023, dont IGFM a reçu copie, a révélé que, par acte notarié du 27 juin 2014, Coly a cédé à ECOBANK le droit au bail consenti sur l’immeuble, en échange de 1,22 milliard de francs CFA.

Par la suite, le 28 novembre 2014, ECOBANK a vendu le même immeuble à Maodo Sarr pour 620 millions de francs CFA. dissimulant cette transaction à ses associés, dont Saliou Samb et Mamadou Niang .

La vente réelle de l’immeuble est de 1 milliard 800 millions . Ferdinand Coly, usant de la victimisation, cherche à déshonorer Samb, qui l’a pourtant soutenu. Mamadou Niang, également impliqué, est resté digne face aux épreuves.

Les agissements de Coly révèlent un caractère « manipulateur » pour jeter le discrédit sur Saliou Samb, « digne fils » de Mbour.

En tant qu’associé dans l’entreprise, M. Samb méritait d’être informé de toute transaction concernant les actifs de l’entreprise. Cependant, Coly a délibérément dissimulé la vente de l’immeuble, privant ainsi Samb de ses droits légitimes.

Au contraire, il a perdu 240 millions dans cette affaire , correspondant au montant du loyer de son usine qui ne lui a jamais été payé. Saliou Samb et Mamadou Niang doivent être réhabilités dans leur intégrité et leur honneur. Il est également crucial que des mesures soient prises pour prévenir de telles fraudes à l’avenir et pour protéger les droits et les intérêts des entrepreneurs honnêtes et intègres.

En Première Instance ce document (Ndlr: acte de vente de l’immeuble de Ferdinand Coly) n’était pas disponible en première instance car Ferdinand Coly n’a jamais voulu produire l’acte de vente de son immeuble. .

Les avocats de Saliou Samb ont fait une réquisition au niveau du bureau des domaines de Ngor Alamdies pour avoir le document qui montre les mensonges de Ferdinand Coly. ( Réquisition du 27 Novembre 2023 Ngor Alamdies ) .

Africaleadnews

www.africaleadnews.com: Votre site pour la PROMOTION DU LEADERSHIP AFRICAIN

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page