A la unePolitique

LDR/YESSAL tient son premier congrès ordinaire le 22 décembre

LDR/YESSAL tient son premier congrès ordinaire le 22 décembre

Africaleadnews – (Sénégal)  Les Démocrates Réformateurs/Yeesal (LDR/YEESAL) tiendra son premier congrès ordinaire à Dakar, au stadium Marius le 22 décembre 2023. L’annonce a été faite ce samedi par le porte-parole de ce parti Mansour NDIAYE lors d’une conférence de presse tenue à Dakar, au siège dudit parti.

A cette occasion, notre parti, conformément aux procédés démocratiques qui régissent son organisation et son fonctionnement, organisera les renouvellements des instances jeunes et femmes, adoptera les textes du parti, élira son président, investira le candidat amadou Ba et rendra un vibrant hommage au président Macky Sall pour service rendu à la nation.

Ce congrès qui se tient dans un contexte préélectoral à trois mois de l’élection présidentielle de notre pays, dans une situation nationale et sous régionale marquée par des enjeux politiques, économiques et sécuritaires, est d’une importance capitale et, aura la lourde responsabilité à travers ses congressistes de désigner les hommes et femmes qui devraient conduire la marche de notre grande formation politique pour le prochain quinquennat.

Pour rappel, notre parti a été créé dans un contexte de lutte et de refus pour plus de démocratie interne dans les partis politiques le 07 mai 2016 Par le leader politique Modou Diagne Fada accompagné de grands responsables libéraux membres du comité directeur du PDS avec comme ambition d’opérer des réformes dans les textes du dit parti et son programme fondamental. Ce projet politique a valu au leader Modou Diagne fada son exclusion du PDS. C’est pourquoi, dans son organisation et son fonctionnement, le LDR/YEESAL se veut démocratique et compte offrir un bel exemple à ses militants.

Depuis lors, le LDR/YEESAL fait son petit bonhomme de chemin. Malgré son jeune âge (7 ans) c’est un grand parti de par ses membres fondateurs mais également des responsables qui l’intègrent au quotidien.

Dans notre marche vers l’objectif premier de notre parti qui est la conquête et l’exercice démocratique du pouvoir, le LDR/YEESAL est en train de poser des jalons importants comme en attestent sa participation dans les différentes joutes électorales, sa gestion des affaires publiques et sa promotion des valeurs libérales et démocratiques

Aujourd’hui, nous avons claire conscience du chemin parcouru.  Notre parti, après 7 ans d’existence, marqué par des moments d’une grande intensité politique s’appréte à vivre son premier congrès ordinaire. Nous demeurons plus que jamais déterminé, avec toutes les réformatrices et tous les réformateurs, à continuer le combat pour qu’ensemble, nous puissions réaliser l’objectif premier de notre parti c’est-à-dire la conquête et l’exercice démocratique du pouvoir.

A travers ce congrès, notre parti veut se conformer aux lois et règlement qui régissent le fonctionnement des partis politiques au Sénégal mais également mettre nos militants à l’épreuve de la démocratie.  Cette dévolution des responsabilités politiques à travers des élections contribuent à la promotion des valeurs démocratiques et replace les instances des partis politiques ainsi que les militants qui les animent au cœur des processus de prises décision.

C’est une occasion pour le LDR/YEESAL de promouvoir la démocratie interne et d’offrir un bel exemple aux jeunesses politiques en quête de formation.

Conformément aux dispositions statutaires de notre parti, ce congrès traduit notre attachement solennel aux valeurs libérales, démocratiques, au respect des libertés individuelles et collectives, à la consolidation d’un Etat de droit et à l’égal accès de tous les citoyens à l’exercice du pouvoir à tous les niveaux ».

Au sortir de ce congrès, l’intention du LDR/YEESAL pour le prochain quinquennat, est d’imprimer une cadence nouvelle à la marche des libéraux réformateurs que nous sommes et pour cela, nous mettront toute notre énergie et tous nos efforts, pour le rayonnement de la vision réformatrice au service d’un avenir radieux pour notre patrie.

Le LDR/YEESAL, fidèle aux principes démocratiques et aux valeurs libérales a consacré dans ses textes la haute autorité qui est un organe mis en place par le bureau politique et caractérisé par la neutralité des membres qui la compose. Elle est chargée d’organiser l’élection du président du parti, les scrutins pour la dévolution des responsabilités politiques dans le parti et veille à leur régularité, leur transparence et, examine les réclamations.

Comme indiqué ci-dessus, cette rencontre de l’organe suprême du parti permettra aux congressistes de procéder :

  • A L’adoption des textes du parti en tenant compte des amendements des congressistes,
  • L’élection du président du parti où nous avons enregistré la seule candidature du président Modou Diagne fada candidat à sa propre succession ;
  • L’élection de la présidente des femmes réformatrices où la commission de supervision a enregistré trois dossiers de candidatures :
  • Notre sœur Awa Dia Présidente des femmes du département de Goudomp et première vice-présidente de la FFR
  • Notre sœur Sokhna Sall Présidente des femmes du département de Pikine et deuxième vice-présidente FFR
  • Et Notre Ndeye Ndambao Faye Présidente des femmes du département de Guédiawaye et chargée de l’organisation de FFR
  • A L’élection du président de la fédération des jeunesses réformatrices (FJR) où nous avons enregistré 5 candidats à savoir :
  • Notre frère Babacar Faye président de la Section communale de Gandiaye dans la fédération départementale de Kaolack et Vice-Président chargé des structures internes de la fédération des jeunesses réformatrices ;
  • Notre frère Doudou Diouf Président de la Section communale de Thiadiaye dans la fédération départementale de Mbour, vice-président chargé des étudiants de la fédération des jeunesses réformatrices et coordonnateur des élèves et étudiants réformateurs (FEER) de Dakar ;
  • Notre frère Malamine Ndione président de la Section communale de Notto diobass dans la fédération départementale de Thiès et président de la commission électorale dans la fédération des jeunesses réformatrices (FJR) ;
  • Notre frère Mamadou Thiam Responsable des jeunesses réformatrices de la Section communale de Diakhaye dans la fédération départementale de keur massar et vice coordonnateur, porte-parole de la fédération des jeunesses réformatrices FJR
  • Notre frère Oumar ka président de la Section communale de Keur Baka dans la fédération départementale de Kaolack ; président de la commission d’organisation de la fédération des jeunesses réformatrices et coordonnateur des élèves et étudiants réformateurs du département de Kaolack.

Tout à l’heure, devant vous, nos amis de la presse, nous allons procéder au choix des couleurs des bulletins de vote pour chaque candidat.

Après la proclamation des résultats, en cas de contestation du processus électoral, les candidats réclamants peuvent conformément aux textes du parti, saisir la commission des recours qui est l’instance habilitée à statuer sur les validités des décisions de la haute autorité.

Conformément à la résolution du dernier bureau politique, les congressistes procéderont à l’investiture du candidat Amadou BA, candidat de notre parti, de la coalition Benno Bokk Yaakar et de la Grande Majorité Présidentielle.

En dernier lieu, les délégués au congrès, vont rendre un vibrant hommage à son excellence le Président Macky Sall en l’élevant au grade de la calebasse d’or qui est la plus haute distinction de notre parti.

 

 

Africaleadnews

www.africaleadnews.com: Votre site pour la PROMOTION DU LEADERSHIP AFRICAIN

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page