A la unePolitique

Présidentielle 2024 : les femmes de BBY vont demander à Macky Sall d’être candidat

Présidentielle 2024 : les femmes de BBY vont demander à Macky Sall d’être candidat

Le Mouvement national des femmes de Benno Bokk Yaakaar (BBY) va demander à Macky Sall de présenter sa candidature à l’élection présidentielle du 25 févier 2024, a annoncé sa présidente, Ndèye Marième Badiane, dimanche, à Dakar.
 
Une ‘’résolution’’ sera adoptée dans ce sens par les membres de cette structure de la coalition de la majorité présidentielle, a-t-elle dit.
 
Mme Badiane intervenait à un atelier du Mouvement national des femmes de Benno Bokk Yaakaar.
 
‘’Nous allons rédiger une résolution pour [réclamer] la candidature du président de la République, Macky Sall’’, a-t-elle dit.
 
Selon Mme Badiane, la future résolution sera vulgarisée dans les 46 départements du pays.
 
En même temps, les femmes de BBY vont mener une campagne d’information sur ‘’toutes les réalisations du président de la République’’, pour convaincre les Sénégalais de la justesse de la candidature de Macky Sall, a-t-elle ajouté.
 
Selon la députée Adji Mergane Kanouté, vice-présidente du Mouvement national des femmes de Benno Bokk Yaakaar, ‘’une série d’activités’’ seront menées pour ‘’sensibiliser les femmes et les jeunes sur les enjeux’’ de la candidature du président sortant.
 
Le Programme d’urgence de développement communautaire, le Programme d’urgence de modernisation des axes et territoires frontaliers, la Délégation à l’entrepreneuriat rapide des femmes et des jeunes, les bourses de sécurité familiale et le Programme de modernisation des villes ‘’ont […] révolutionné tous les secteurs d’activité’’ au Sénégal, a dit Mme Kanouté.
 
Le Train express régional transportant chaque jour des milliers de personnes entre Dakar et Diamniadio (ouest) et le Bus Rapid Transit, un autre moyen de transport de masse en construction dans la région de Dakar, font partie du bilan de Macky Sall, a-t-elle fait remarquer en parlant du bilan des deux mandats de Macky Sall.
 
La députée a évoqué d’autres réalisations, notamment dans le domaine des transports terrestres.
 
Macky Sall a déclaré dans une récente interview donnée à l’hebdomadaire français L’Express, après avoir lui-même dit le contraire, que la Constitution lui autorise d’être candidat en 2024, pour briguer un second mandat. 
 
Son mandat exercé de 2012 et de 2019 ne peut pas être pris en compte en raison de la réforme constitutionnelle de 2016, ce que l’opposition ne cesse de réfuter.
 
Après cette réforme, Macky Sall avait déclaré devoir entamer, s’il était réélu en 2019, le dernier mandat qu’il pouvait légalement briguer. Il n’a toutefois pas encore dit qu’il sera fera acte de candidature.
 
APS

Articles similaires

Laisser un commentaire

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page