A la uneAfriquePolitique

Affaire Amy Ndiaye : La réaction outrée du Parlement de la CEDEAO

Affaire Amy Ndiaye : La réaction outrée du Parlement de la CEDEAO

Les violences contre la parlementaire Amy Ndiaye, le jeudi 1er décembre dernier, continuent de susciter l’indignation. Cette fois, c’est le  Parlement de la Communauté Economique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) qui, dans un communiqué, “condamne fermement cet acte ignoble et indigne d’un parlementaire  au moment où l’on assiste à une multiplication des initiatives, pour prévenir et éliminer la violence à l’égard des femmes et venir en aide aux femmes qui en sont victimes”; 
 
L’institution estime que “cet acte, quelles que soient les circonstances ne saurait être justifiée ni toléré dans un pays qui garantit la parité homme et femme en politique”.  
“Toute forme de violence à l’égard de la femme est inacceptable, quelle que soit la situation et quelles que soient les circonstances”, martèle le Parlement de la CEDEAO 
 
Enfin, Parlement de la CEDEAO réaffirme qu’il “continuera à soutenir et à plaider pour une participation accrue des femmes et à condamner tout acte de violence et d’abus contre les femmes en général”.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page