Victime D’un AVC, Ali Bongo Aurait Été Placé En Coma Artificiel

 

Le 28 octobre 2018, quatre jours après le malaise dont fut victime Ali Bongo Ondimba à Riyad, le porte parole de la présidence du Gabon, Ike Ngouoni évoquait « une fatigue sévère » pour justifier l’hospitalisation du Chef de l’Etat gabonais. Pourtant, dans son édition de ce mercredi 31 octobre, la Lettre du Continent (bimensuel consacré à l’actualité politique et économique en Afrique de l’Ouest et dans les pays du golfe de Guinée) révèle que Bongo a été placé en « sommeil artificiel » tandis que l’agence de presse Reuters parle d’un accident vasculaire cérébral (AVC).

Nos confrères de la LC vont plus loin et indiquent qu’Ali Bongo a été « victime d’un évanouissement suivi d’une hospitalisation ». Dans le détail, l’on apprend que le président du Gabon est victime « d’un œdème cérébral, dès son arrivée à Riyad, le 24 octobre, dans l’après-midi. Il s’est effondré dans la soirée et a été aussitôt admis en urgence au King Faisal Hospital de Riyad, qui accueille une antenne de neurologie de la Johns Hopkins University, avant d’être placé en sommeil artificiel léger pour permettre à l’œdème de se résorber ». Ce qui justifie son placement en coma artificiel même si son AVC aurait évolué en œdème cérébral cytotoxique.

La principale crainte, c’est qu’il faut désormais attendre son réveil pour savoir comment son corps réagit à l’accident subi, étant entendu que les conséquences peuvent être graves. Le médecin français de Bongo a fait le déplacement pour être au chevet du patient, mais ne veut pas encore se prononcer sur la question.

République Gabonaise

@PresidenceGA

L’intégralité de la déclaration du Porte-Parole de la Présidence de la République Gabonaise ce dimanche 28 octobre 2018 sur l’état de santé du Président de la République Ali Bongo Ondimba.

Commentaires

Commentaires

A propos Africaleadnews

Africaleadnews
A travers ce site nous entendons faire entendre une nouvelle voix de l’Afrique. Une Afrique qui se trace une nouvelle voie. Celle de son développement économique et social. Une Afrique debout. Une Afrique à la conquête de sa place de leader dans le concert des Nations. Une Afrique LEADER. Un site pour la promotion du LEADERSHIP AFRICAIN.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués *

*