Tricherie au Bfem : 22 collégiens arrêtés

La police a arrêté à Saint-Louis 22 collégiens dans le cadre de l’enquête sur la tricherie qui a entaché l’examen du Bfem, débuté jeudi. La plupart des mis en cause sont des mineurs, d’après des sources policières. Lesquelles rapportent que les mis en cause, interrogés devant leurs parents, ont reconnu les faits.

Quatre centres d’examen sont concernés par la tricherie : Macodou Ndiaye, Cité Niakh, Abbé Boilat et Sankoré. Le mode opératoire des tricheurs consistait à photographier les sujets avec leurs téléphones portables. À les balancer ensuite sur WhatsApp à un groupe, qui se chargeait de les traiter pour les restituer enfin aux candidats, via le même canal.

L’opération a capoté au centre Sankoré. Une élève, M. D., a été prise la main dans le sac par un surveillant. Le président du jury a été saisi aussitôt et la police alertée.

 

 

Les Échos

Commentaires

Commentaires

A propos Africaleadnews

Africaleadnews
A travers ce site nous entendons faire entendre une nouvelle voix de l’Afrique. Une Afrique qui se trace une nouvelle voie. Celle de son développement économique et social. Une Afrique debout. Une Afrique à la conquête de sa place de leader dans le concert des Nations. Une Afrique LEADER. Un site pour la promotion du LEADERSHIP AFRICAIN.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués *

*