Traque aux biens mal acquis : L’Etat n’a recouvré que «trois montres et cinq véhicules »

Africaleadnews – (Senegal) L’affaire de 200 milliards de F CFA étalée par Mimi TOURE est loin de connaitre son épilogue.

Dans un communiqué relayé par l’As quotidien, le coordonnateur national adjoint du PDS y est aussi allé de son commentaire. Selon Oumar SARR, contrairement à ce qui est avancé par l’ancien Premier ministre d’abord et par le Gouvernement ensuite, rien a été recouvré par l’Etat du Sénégal dans le cadre de la traque aux biens mal acquis si ce n’est «trois montres et cinq véhicules dont une épave».

A en croire le numéro deux du PDS, l’Etat fait dans l’enfumage. «L’Etat du Sénégal n’a jamais récupéré 150 milliards de francs Cfa, encore moins 200 milliards de francs Cfa au titre de la prétendue traque des biens mal acquis, et encore moins après la parodie de procès politique conduit par les magistrats corrompus de la Crei, instrumentalisée par Macky Sall pour éliminer le candidat du Pds Karim Wade lors de la prochaine élection présidentielle de février 2019», déclare Oumar SARR.

S’agissant du communiqué du gouvernement, le responsable libéral trouve que les chiffres avancés relèvent d’un hors-sujet. «Il s’agit de ressources financières provenant d’une vente d’actions du PAD versés illégalement au budget de l’Etat en 2013 pour mettre fin à la procédure d’arbitrage engagée par DP World», note Oumar SARR.

 

WALFNet

Commentaires

Commentaires

A propos Africaleadnews

Africaleadnews
A travers ce site nous entendons faire entendre une nouvelle voix de l’Afrique. Une Afrique qui se trace une nouvelle voie. Celle de son développement économique et social. Une Afrique debout. Une Afrique à la conquête de sa place de leader dans le concert des Nations. Une Afrique LEADER. Un site pour la promotion du LEADERSHIP AFRICAIN.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués *

*