Transports aériens au Sénégal : Vers la création de ‘’LAS académy’’ pour la formation des jeunes

Africaleadnews – (Senegal) La formation aux métiers aéroportuaires est bien prise en compte la société d’exploitation du nouvel aéroport international Blaise Diagne de Diass (AIBD), Limak-AIBD-Summa (LAS), avec un projet ambitieux dénommé ‘’LAS académie’’ qui va être mis en place à partir de 2019, dans le but de permettre aux jeunes des localités environnantes de cet aéroport de bénéficier d’une formation spécifique dans le domaine des transports aériens.

‘’Aujourd’hui, pour le directeur général de LAS, Xavier Mary, il ne suffit pas seulement de trouver des techniciens de surface ou des gardiens pour les faire travailler au niveau de l’aéroport. Ces jeunes méritent des postes stratégiques techniques de l’aviation civile et, pour cela, il faut d’abord les former’’, a insisté M. Tamba, responsable du département relations publiques et communication de LAS.

Selon lui, la formation aux métiers des transports aériens étant très lourde, très technique et très pointue, Tidiane Tamba soutient que la mise en place de ‘’LAS académy’’ va permettre d’avoir des pépites dans cette zone et qui pourront travailler à l’AIBD ou partout ailleurs dans le domaine des transports aériens.

Dans la prise en charge des préoccupations des populations environnantes de l’AIBD, leurs intérêts seront pris en compte, notamment dans les domaines de la santé avec la possible érection d’un hôpital, a affirmé Tamba qui rappelle que l’AIBD, qui n’a que six mois d’existence, malgré ses belles performances.

‘’De notre collaboration avec les voisins directs de l’aéroport dépendra la mise en œuvre des projets que nous avons dans le cadre de la RSE et que nous comptons exécuter avec et pour les populations concernées, en parfaite harmonie avec leurs besoins’’, a souligné Tidiane Tamba.

Pour lui, l’AIBD ambitionne de devenir un outil de développement et de performance économique, en s’appuyant sur sa politique de responsabilité sociétale d’entreprise (RSE).

‘’L’aéroport est déjà un outil de développement et de performance économique, mais notre ambition, c’est d’en faire un hub aérien régional performant. C’est possible, parce que nous avons l’infrastructure, nous avons les hommes et les femmes qu’il faut pour y arriver’’, a-t-il fait savoir, en marge de la cérémonie de remise de denrées alimentaires aux populations de la commune de Diass, à l’initiative de l’association des hôtesses de LAS, a signalé la mise en place une politique de développement aéroportuaire et commercial qui va les pousser à aller chercher d’autres compagnies aériennes.

‘’Nous sommes à 60 destinations et à 36 à 38 compagnies aériennes qui desservent l’AIBD. Diass nous porte bonheur, puisque depuis notre installation, nous avons eu quatre nouvelles compagnies aériennes, notamment Air Sénégal, Peace Air, Camerco et Rwanda Air. Nous travaillons pour qu’il y ait le maximum de compagnies qui desservent l’AIBD’’, s’est réjoui Tidiane Tamba.

Commentaires

Commentaires

A propos Africaleadnews

Africaleadnews
A travers ce site nous entendons faire entendre une nouvelle voix de l’Afrique. Une Afrique qui se trace une nouvelle voie. Celle de son développement économique et social. Une Afrique debout. Une Afrique à la conquête de sa place de leader dans le concert des Nations. Une Afrique LEADER. Un site pour la promotion du LEADERSHIP AFRICAIN.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués *

*