FRANCE_0_0-660x330

Tempête Eleanor: risque maximum d’avalanches dans les Alpes

La tempête Eleanor qui a fait un mort, 29 blessés – dont quatre gravement atteints – et privé d’électricité plus de 35 000 foyers, a atteint dans la nuit de mercredi à jeudi la moitié sud de la France avec des vents violents et un risque maximum d’avalanches dans les Alpes. En Corse, les vents violents perturbent la lutte contre les incendies.

Les massifs du Mont-Blanc, du Beaufortin, de la Vanoise, de la Haute-Tarentaise, de la Haute-Maurienne, de Thabord, de Pelvoux et de Champsor ont été placés en alerte 5, niveau maximal sur l’échelle de risque, en pleine vacances scolaires, a indiqué Météo-France, dans son dernier bulletin.

« On a tout le cocktail pour avoir des avalanches, des glissements de terrains et des crues », a estimé un pompier de Haute-Savoie. Des coulées ont déjà isolé le village de La Grave dans les Hautes-Alpes. En Haute-Savoie, un skieur de 21 ans a été tué mercredi par la chute d’un sapin sur une piste de la station de Morillon.

A Chamonix, à Avoriaz ou encore à Val-d’Isère: de même qu’en Suisse, la plupart des domaines skiables des Alpes du Nord sont restés fermés mercredi. « L’objectif est de mettre tout le monde en sécurité, les clients comme les personnels et de préserver le matériel », a expliqué mercredi à l’AFP le président de la section Savoie de Domaines Skiables de France, David Ponson. Des rafales ont atteint 250 km/h aux Arcs 2000 et « couplées à la pluie, cela fait pas mal de dégâts », a-t-il souligné.

La Corse en proie aux flammes

La tempête Eleanor balaye désormais aussi la Corse, ce qui empêche les pompiers de venir à bout de plusieurs incendies contre lesquels ils se battaient déjà depuis plusieurs jours, raconte notre envoyée spécialeMarine de La Moissonnière. Trois personnes ont été blessées et un nouveau foyer s’est déclaré mercredi soir après la chute d’une ligne électrique.

Ce sont ainsi plus de 1 500 hectares qui sont déjà partis en fumée dans le nord-est de la Corse et le bilan devrait encore s’alourdir. L’alerte orange a été levée pour l’île, mais le vent, qui reste fort, attise les flammes.

Les habitants ont reçu pour consigne de rester chez eux et de fermer leurs fenêtres. Un village a dû être évacué et ses habitants sont hébergés dans une salle des fêtes voisine. Mercredi, les largages de Canadair ont été annulés à cause du vent. Des renforts venus du continent sont attendus.

Au total, vingt-un départements étaient toujours jeudi matin en vigilance orange pour vent, pluie-inondation, vagues-submersion et avalanches, a précisé Météo-France. La fin de l’évènement est prévue vendredi à 06h.

(avec AFP)

Commentaires

Commentaires

A propos Africaleadnews

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>