SENIX3

Télécommunication : Le Sénégal lance son 1er Point d’échange internet

Africaleadnews – (Senegal) Sous l’égide du Ministère des Postes et des Télécommunications, l’Association SENIX (Senegal Internet Exchange) a été créée pour mettre en place le Point d’Echange Internet du Sénégal. Ce, avec la participation des Opérateurs, de l’Agence de l’Informatique de l’Etat (ADIE), des Fournisseurs de services internet (Fsi), et autres.

C’est dans ce cadre que le premier Point de présence (Pop) du Point d’Echange Internet du Sénégal a été installé, dont la cérémonie de lancement officielle s’est tenue ce mardi 29 août 2017, à Dakar.

«Améliorer la qualité de service avec un meilleur débit internet»

En présidant ladite cérémonie au nom du ministre Yaya Abdoul Kane, le Directeur des Télécommunications, Modou Mamoune Ngom, a soutenu qu’avec ce Point d’Echange Internet, la qualité du service sera améliorée avec un meilleur débit internet. «Etant une infrastructure centrale qui interconnecte directement un ensemble de réseaux d’un même territoire et qui facilite le centre de trafic d’internet local, un Point d’Echange Internet permet d’améliorer la qualité de service avec un meilleur débit internet tout en évitant les coûts supplémentaires liés à la connectivité internationale», a-t-il noté.

Il peut aussi avoir comme effet induit, «le renforcement de la localisation de contenus dans le pays grâce au rapatriement des plateformes de services actuellement hébergés à l’étranger. Ainsi que l’émergence des contenus locaux et l’accroissement des offres de services».

Le représentant du ministre est convaincu que cette opportunité sera mise à profit pour «consolider d’avantage le développement d’économie numérique performante et compétitive».

L’autre défi : la mise en place du second Point d’Echange Internet

Après l’installation du premier Point d’Echange Internet, Modou Mamoune Ngom estime qu’il reste encore un autre défi que le Sénégal doit relever. «Il s’agit maintenant de mettre en place le deuxième point de présence du SENIX, puis de lui donner une vocation sous-régionale, pour améliorer la connectivité avec les pays voisins de l’Afrique de l’Ouest et renforcer la position du Sénégal comme hub sous-régional d’échange de trafic d’internet», a-t-il lancé à l’assistance.

Point d’Echange Internet : un atout de taille

Cheikh Bakhoum, Président du conseil d’administration du SENIX, pour sa part, a noté que ce Point d’Echange Internet présente beaucoup d’avantage pour le Sénégal. «Le Point d’Echange Internet est un atout de taille dans la facilitation de l’accessibilité, de l’amélioration de la qualité et de la sécurité du trafic internet au bénéfice de nos concitoyens», a-t-il soutenu.

Et de poursuivre : «nous ne serons plus à la merci du trafic international car, nous avons désormais notre internet local. Ce qui constitue un gage de souveraineté numérique pour impulser un développement maîtrisé du secteur».

Le Directeur général de l’Agence de l’informatique de l’Etat (ADIE) ajoute que cette infrastructure favorise aussi le développement d’applications et de contenus locaux.

Il favorise la création d’emplois

«La concrétisation du Point d’Echange Internet du Sénégal favorisera, immanquablement et dans un futur immédiat, le développement de nouveaux services à valeur ajoutée, et la création de l’emploi au Sénégal», note Cheikh Bakhoum.

Il faut rappeler que l’Association SENIX a été créée en 2015 et, est composée de 23 structures.

Commentaires

Commentaires

A propos Africaleadnews

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>