Signature d’un protocole pour améliorer la gouvernance territoriale

Africaleadnews – (Sénégal) Le ministère de la Bonne gouvernance et de la Protection de l’enfance et le Programme de gouvernance locale pour le développement a procédé ce mercredi à la signature d’un protocole de partenariat avec le projet Gold de l’Usaid.

Selon le secrétaire général du ministère, Oumar El Foutihou Bâ, la signature de ce protocole d’accord entre l’Etat du Sénégal et le projet Gold de l’Usaid vise à lancer le partenariat entre l’Etat du Sénégal et ses partenaires pour sensibiliser tous les acteurs par rapport à cet exercice de gouvernance auquel ils se sont soumis et auquel ils sont habitués avec l’appui des populations qu’ils représentent et qu’ils servent, mais également avec les partenaires institutionnels au niveau national qu’international.

Ce projet vise à accompagner une gouvernance territoriale améliorée, toujours dans le cadre de ce processus d’amélioration continue des pratiques et de leur philosophie d’intervention.

« Il interpelle à plus d’un titre à la base au sens où les élus, donc la gouvernance locale, est un vecteur qui permet simplement d’ouvrir des portes par rapport aux usages futurs, par rapport à ce réflexe que nous voulons développer par rapport à l’exercice de la gouvernance » dit-il.

« Il y a également la société civile qui est interpellée. Lorsqu’on se rapproche un peu de la composition des institutions au niveau local, la société civile est très active, ce projet vise à les accompagner en renforçant leurs capacités, mais en développant leurs réflexes vis-à-vis de cette pratique qui doit sous-tendre toutes nos actions » poursuit M. Bâ.

La coopération avec l’Usaid a permis d’entrer de plein pied dans la lutte contre la corruption.

Il y a aussi d’autres indicateurs comme l’indice Mo Ibrahim. Depuis 2010, le Sénégal est dans les 10 premières places. Dans la lutte contre la corruption, le Sénégal est depuis 2013 dans les 10 premières places. Au niveau de la norme ITIE, le Sénégal est premier en Afrique et 4ème en Afrique.

Cela traduit, selon le Sg du ministère de la Bonne Gouvernance, leur engagement à les installer dans une gouvernance vertueuse qui sert les intérêts des populations.

« Lorsqu’on prend les actions que nous menons avec la société civile qui nous accompagne, nous avons un cadre multi-acteurs pour la transparence budgétaire. Nous nous inscrivons dans des initiatives pour un budget ouvert, cela veut dire que nous essayons à chaque fois de toucher plusieurs secteurs, mais également d’intervenir dans plusieurs domaines, c’est dans ce sens que notre partenariat avec le projet Gold trouve son sens » explique-t-il.

« C’est également un message fort lancé à tous les acteurs pour dire que l’Etat du Sénégal qui agit au nom du peuple, est là présent, et défend leurs intérêts » assure M. Bâ.

Le programme, financé par l’USAID, « a pour objectif de renforcer les capacités des collectivités territoriales à assumer leur rôle dans un cadre de bonne gouvernance », a souligné le directeur du projet « Gold », Jean Michel Dufils.
Il estime que « la décentralisation doit reposer sur des principes de la bonne gouvernance locale et dans le cadre de ce partenariat, l’objectif est de la faire descendre du niveau central et très stratégique au niveau des populations locales ».
Il a ajouté que « ce programme est un appui au processus de décentralisation du gouvernement du Sénégal à travers l’acte III de la décentralisation ».

Commentaires

Commentaires

A propos Africaleadnews

Africaleadnews
A travers ce site nous entendons faire entendre une nouvelle voix de l’Afrique. Une Afrique qui se trace une nouvelle voie. Celle de son développement économique et social. Une Afrique debout. Une Afrique à la conquête de sa place de leader dans le concert des Nations. Une Afrique LEADER. Un site pour la promotion du LEADERSHIP AFRICAIN.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués *

*