ecole

Sénégal – Ouverture des classes : « Oubbi tey, jang tey » pas effectif

iGFM – (Dakar) Ce lundi 9 Octobre jour de la rentrée des classes sur toute l’étendue du territoire Sénégalais, on constate avec désolation que l’ouverture des classes et débuter les cours dans la même lancée ne peut être qu’un vœu pieux mais difficilement réalisable.
À l’école élémentaire Khar Yalla A même s’il est vrai que toutes les classes sont ouvertes mais force est de reconnaître que dans certaines classes les enseignants brillent par leurs absences.
Absence tout de même justifiée nous confie le directeur Mr. DIOUF, selon lui ces enseignants qui n’ont pas regagné les classes ce lundi jour d’ouverture s’explique par le fait que ces derniers sont entrain de surveiller à la session de rattrapage du baccalauréat.
Mais leurs classes sont tenues par les grands élèves devant être orientés prochainement pour assurer un peu de service minimum en attendant que les enseignants partis surveiller aux examens du baccalauréat en session de rattrapage puissent terminer nous renseigne le directeur.
Poursuivant, il révéle que n’eut été cette mission que les enseignants doivent accomplir pour la surveillance de la session de rattrapage du baccalauréat au niveau de son établissement sans faire de la fine le concept « Oubbi tey jang tey » serait vraiment effectif.
Ce qui lui pousse à mettre tout çà dans l’imperfection qui caractérise l’être humain d’une manière générale.
Autre chose qu’il n’a pas manqué de fustiger en chargeant certains parents d’élèves qui leurs enfants ne sont pas encore rentrés de vacances pourtant ils ont été appelé ce matin mais absents.
Ce qu’il juge inadmissible de la part des parents alors qu’ils savent pertinemment que la rentrée des classes c’est ce lundi .
Malgré ces couacs, Mr. DIOUF reste optimiste et se projette dans le futur car quoiqu’il en soit pour lui l’année scolaire a démarré avec ces paquets de cahiers prêts à être distribuer aux potaches.
.
À Grand – Yoff comme à Khar-Yallah, tout semble indiquer que tout sera effectif le jour j car au niveau de ces établissements visités on constate des travaux et autres réfections qui sont entrain d’être exécutés .
Mais à Grand-Yoff II A plus connu sous le nom de l’école  » Marché » , même si la cour de l’école a été nettoyé, il reste néanmoins les salles de classes à dépoussiérer et à désinfecter .
Ce qui fait qu’il sera extrêmement difficile d’ouvrir et enchaîner même temps les cours ce lundi  pour la simple raison que les conditions ne sont pas réunies même s’il est vrai qu’au niveau de la mairie de Grand-Yoff on s’active corps et âme  pour que tout soit fin prêt afin que le concept  » Oubi tey, jang tey » soit effectif.
Aux rythmes où vont les choses, il est fort à parier que tout ne  soit  pas au top le lundi pour permettre aux potaches de débuter leur année scolaire sans anicroches.
Au niveau de l’administration tout est en place, l’inquiétude réside chez les élèves ou certains ne sont pas encore rentrés de vacances ou tardent à s’inscrire .
Ce qui prive le concept  » Oubi tey, jang tey  » de toute sa substance et du coup l’intention devient vide de sens pour ne pas dire galvauder
Maintenant il ne reste qu’à souhaiter à tous les élèves une bonne rentrée et une bonne année scolaire 2017- 2018.
Abdoulaye TIMERA

 

Commentaires

Commentaires

A propos Africaleadnews

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>