Officiel: Le Franc Cfa ca disparaître

Africaleadnews – (Senegal) La communauté économique des états de l’Afrique de l’ouest compte majoritairement des ex-colonies françaises qui ont pour monnaie actuelle le francs CFA (franc de de la communauté financière africaine autrefois appelé franc des colonies françaises d’Afrique). Cette monnaie a été crée par la France le 26 décembre 1945 et est également utilisée par les ex-colonies françaises de l’Afrique centrale sous une autre définition de son sigle. Dans cette zone de l’Afrique, le franc CFA a été rebaptisé franc de la coopération financière en Afrique centrale. Si, la définition du sigle, a changé dans les deux zones son fonctionnement est toujours régi par le trésor français.

En 2017, plusieurs manifestations populaires, sous l’égide de l’ONG Urgences Panafricanistes de l’activiste bénino-français Kémi Séba, ont secoué l’Afrique francophone pour réclamer la fin de cette monnaie représentant, les vestiges de la colonisation et aussi un frein à la croissance des pays qui l’utilisent.

Pour Kémi Séba, ces manifestations ont commencé à porter des fruits car elles ont donné un coup d’accélérateur au processus de création de la monnaie unique de la CEDEAO, qui aura probablement pour nom ‘’ECO’’ diminutif de ECOWAS qui est l’appellation de la CEDEAO en langue Anglaise.

En Janvier 2018 des experts en économie se sont réunis à Abuja au Nigéria pour une nomenclature de la feuille de route pouvant conduire à la création de cette nouvelle monnaie. C’est suite à cela que la 5ème réunion de la TASK FORCE PRESIDENTIELLE a eu lieu en février 2018 à Accra. Pour cette rencontre le président Faure Gnassingbé du Togo, Alassane Dramane Ouattara de la Côte d’ivoire et Issoufou Mahamdou du Niger ont rejoint leur homologue ghanéen, le président Nana Akufo-Addo qui s’illustre actuellement sur la scène continentale et internationale comme le chef d’état africain le plus engagé pour une indépendance totale du continent africain sur tous les plans.

Pour Nana Akufo-Addo la création de cette monnaie de la CEDEAO supprimera les barrières commerciales et monétaires des pays membres, réduira les couts de transactions, dynamisera l’activité économique et permettra d’accroitre le niveau de vie des populations.

Pour la première puissance de la région, le Nigéria, il est fondamental que pour la création de cette monnaie, les pays de la zone franc et membres de la CEDEAO, rompent par des textes tous liens avec le trésor français. Cette condition du Nigéria, représente une assurance pour les mouvements panafricains qui luttent pour la libéralisation de l’Afrique.

Commentaires

Commentaires

A propos Africaleadnews

Africaleadnews
A travers ce site nous entendons faire entendre une nouvelle voix de l’Afrique. Une Afrique qui se trace une nouvelle voie. Celle de son développement économique et social. Une Afrique debout. Une Afrique à la conquête de sa place de leader dans le concert des Nations. Une Afrique LEADER. Un site pour la promotion du LEADERSHIP AFRICAIN.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués *

*