mannequin-neo-zelandais-jaylene-cook-elue-playmate-playboy-mois-janvier-2017-provoque-colere-maoris-posant-nue-sommet-mont-taranaki-site-sacre-communa

Nouvelle-Zélande: Une playmate pose nue au sommet d’une montagne sacrée et froisse les Maoris

Africaleadnews – (Nouvelle Zelande) POLEMIQUE « C’est comme si quelqu’un entrait dans la Basilique Saint-Pierre au Vatican et prenait une photo complètement dénudé », estime un représentant de la population maorie locale…

20 Minutes avec agence

Le mannequin néo-zélandais Jaylene Cook, élue playmate Playboy du mois de janvier 2017, a provoqué la colère des Maoris en posant nue au sommet du Mont Taranaki, un site sacré pour cette communauté.

Cette dernière considère en effet le Mont Egmont, autre nom du volcan, comme une entité servant de tombe à nombre de ses ancêtres enterrés sous la montagne. L’ascension du site dans un but récréatif est déjà condamnée par les Maoris, mais le cliché dénudé posté sur le compte Instagram de la jeune femme la semaine dernière a fait sortir de ses gonds une partie de cette population.

Jaylene Cook ne voit pas où est le mal

« C’est comme si quelqu’un entrait dans la Basilique Saint-Pierre au Vatican et prenait une photo complètement dénudé. C’est un endroit sacré et ce genre de comportement est tout simplement inapproprié. (…) Ce cas n’est qu’un autre exemple des dérives auxquelles nous sommes confrontés sur ce lieu sacré. Il met en évidence « un affrontement entre les modes de vie occidentaux et les valeurs et croyances indigènes » », a déploré sur la BBC un représentant d’une tribu maori de la région, Dennis Ngawhare.

Quant à Neil Volzke, maire du district où se trouve le volcan, il a déclaré : « Je ne pense pas que la photo soit en elle-même offensante ou obscène. Mais il est tout simplement inapproprié qu’elle soit réalisée sur le Mont Taranaki, car c’est un endroit qui a une grande importance pour les Maoris. »

>> A lire aussi : «Vaiana»: Disney retire des rayons un déguisement de Maui jugé irrespectueux par les Polynésiens

Jaylene Cook, elle, ne voit pas où est le mal. Le mannequin a expliqué avoir fait ses propres recherches avant de commencer l’ascension du volcan de 2.518 mètres et avoir estimé que le cliché dénudé partagé sur Instagram avec ses 341.000 abonnés n’avait rien d’offensant envers les Maoris.

Commentaires

Commentaires

A propos Africaleadnews

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>