mark zuckerberg

Mark Zuckerberg, prochain président des États-Unis?

Meetings à travers les États-Unis, recrutements au sein de sa fondation: certains indices laissent penser que le fondateur de Facebook préparerait la course à la présidentielle américaine. Après avoir élu un homme d’affaire et magnat de l’immobilier à la tête du pays, l’Amérique est-elle prête à accueillir le petit génie de l’informatique qui se cache derrière le réseau social le plus populaire de la planète? Si Mark Zuckerberg, 33 ans, assure qu’il n’a aucune intention de se présenter aux élections présidentielles de 2020, de nombreux indices laissent pourtant penser le contraire…

Ambitions politiques

Serait-il improbable d’imaginer que Mark Zuckerberg puisse rêver d’être président ? Pas tant que ça. En 2015, Wikileaks avait révélé des emails échangés entre John Podesta, le directeur de campagne d’Hillary Clinton et Sheryl Sandberg, la n°2 de Facebook. Cette dernière y écrivait notamment: « Il [Mark Zuckerberg] est particulièrement volontaire pour rencontrer quiconque pourrait l’aider à comprendre comment faire bouger les curseurs sur les questions de politiques publiques dont il se soucie.

Il souhaite rencontrer des personnes qui puissent nourrir sa compréhension des opérations politiques pour changer les politiques publiques afin de poursuivre ses objectifs sociaux (comme l’immigration, l’éducation, et la recherche) ». Le fondateur de Facebook avait par la suite envoyé un email à Podesta en personne pour lui dire qu’il avait apprécié passer du temps avec lui, et que leur conversation lui avait donné « matière à réflexion ».

7sur7.be

Commentaires

Commentaires

A propos Africaleadnews

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>