Macky-Sarkozy, la rencontre secrète de Paris

Africaleadnews – (Senegal) Macky Sall n’a pas quitté Paris, avant-hier mardi, avec seulement un succès au Groupe consultatif où il a décroché plus de 7 000 milliards FCfa d’engagements des bailleurs. Le chef de l’Etat a profité de son séjour à Paris pour dérouler son agenda politique. Sans tambour ni trompette.

Tout n’a pas été dit sur le séjour de Macky Sall à Paris, les lundi 17 et mardi 18 décembre derniers. Il y a eu d’une part, des choses qui ont été révélées au grand public, avec les 7 350 milliards FCfa d’engagements reçus des bailleurs au Groupe consultatif et les projets à milliards annoncés par les investisseurs privés. Mais, d’autre part, une affaire très importante s’est traitée sous le froid parisien dans la plus grande discrétion. Ni l’entourage direct du chef de l’Etat qui a fait le déplacement dans la capitale française ni le personnel diplomatique n’ont été informés ou associés à l’affaire. C’est un verrouillage systématique que le chef de l’Etat a réussi à faire sur la rencontre secrète qu’il a eue avec l’ancien Président français, Nicolas Sarkozy, lundi soir. Le rendez-vous avait été fixé et Macky Sall l’avait intégré dans son agenda personnel. C’était juste après la cérémonie de dédicace de son livre «Le Sénégal au cœur» à l’hôtel Inter Continental.

Alors que la cérémonie venait de prendre fin, un peu après 18 heures, Macky Sall s’engouffre dans sa Mercedes de couleur grise, flanqué seulement de son aide de camp, le Colonel Meïssa Sellé Ndiaye et le cortège s’ébranle. Arrivée à la hauteur d’une petite rue, le chef de l’Etat descend seul et s’introduit dans la cossue villa du couple Sarkozy sise dans le 16e arrondissement. La suite et la sécurité qui l’accompagnent ne se doutent de rien. Il est accueilli par le maître des lieux. Dans le salon, sont déjà installées deux personnalités : Me Robert Bourgi, l’ami de l’ex-Président français et Pierre Barret, le conseiller diplomatique de Nicolas Sarkozy. La rencontre s’est déroulée entre 18 et 19 heures 15 minutes et l’ancien Président français a tenu à ce que son épouse, Carla Bruni et leur fille, Giulian, se joignent à son hôte pour un bref échange, avant de quitter le salon.

La «bénédiction» de Macron et ses confidences sur le Sénégal

D’après des informations de L’Observateur recoupées à plusieurs niveaux, le Président Emmanuel Macron a été bien informé de cette rencontre. D’ailleurs, ses mots se sont invités aux échanges. Et c’est pour «bénir» la démarche et dire ce que le Sénégal représente pour lui et la France. Son jugement est ainsi rapporté : «Le Sénégal est le pôle de stabilité, de sécurité et d’envolées économiques en Afrique de l’Ouest. Un territoire qui compte tant au cœur des Français.» Un message qui ressemble, dans le fond, à la déclaration alors faite par le ministre français des Finances, Roger Le Maire au siège de la Banque mondiale de Paris, le même jour lors de son passage au Groupe consultatif. L’Argentier de l’Etat français, en annonçant la contribution du gouvernement de 1 000 milliards FCfa au financement du Plan d’actions prioritaires (Pap 2) du Plan Sénégal émergent (Pse), avait reconnu que «le Sénégal a un atout majeur qu’est sa stabilité politique. Et c’est vous (Macky Sall : Ndlr) qui incarnez cette stabilité politique».

D’ailleurs, il ressort de confidences faites sur la rencontre entre Macky Sall et Nicolas Sarkozy que la situation politique du Sénégal a été abordée. Sans trop entrer dans les détails. L’on sait seulement que la Présidentielle du 24 février 2019 ne devrait pas être occultée dans les discussions. Aussi, la politique économique élaborée par le Président Sall a été commentée. Et Nicolas Sarkozy de révéler que lui tout comme Emmanuel Macron ne se sont étonnés des résultats magnifiques obtenus des bailleurs, à la Banque mondiale. L’ex-Président français a rappelé le parcours politique identique qu’il a avec Macky Sall et les différents échanges qu’ils avaient eus dans le passé, alors qu’ils étaient, chacun de son côté, ministre de

l’Intérieur de son pays. En quittant la résidence de Sarkozy, ce dernier lui a promis une visite, mais après l’élection présidentielle.

 L’Observateur 

Commentaires

Commentaires

A propos Africaleadnews

Africaleadnews
A travers ce site nous entendons faire entendre une nouvelle voix de l’Afrique. Une Afrique qui se trace une nouvelle voie. Celle de son développement économique et social. Une Afrique debout. Une Afrique à la conquête de sa place de leader dans le concert des Nations. Une Afrique LEADER. Un site pour la promotion du LEADERSHIP AFRICAIN.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués *

*