Lutte contre la corruption et réforme de l’Union africaine en discussion dès ce dimanche

Le 31ème sommet de l’organisation s’est ouvert ce 1er juillet à Nouakchott en Mauritanie. Il est question de politique africaine, mais également de migration et de politique européenne.

Le 31ème sommet de l’Union africaine s’ouvre donc ce dimanche à Nouakchott en Mauritanie. La lutte contre la corruption et la réforme de l’organisation sont parmi les points principaux de l’agenda des chefs d’Etat. Mais au cours ce sommet, il pourrait aussi être question des « plateformes de débarquement » en Afrique du Nord envisagées par les dirigeants de l’Union européenne.
Des milliards perdus chaque année
« Beaucoup avaient ratifié la convention africaine sur la prévention et la lutte contre la corruption, mais 15 ans après l’adoption de cette convention, le tableau est sombre », explique Khalilou Diagana, correspondant de la DW, avant le début de ce sommet. « L’Afrique perd au minimum 50 milliards de dollars par an à cause des flux financiers illicent comme l’a rappelé le président de la commission de l’UA, Moussa Faki Mahamat ».
Réforme institutionnelle
Ce premier sujet sera donc à l’ordre du jour, tout comme la réforme de l’institution. Le président rwandais Paul Kagame doit présenter un rapport sur cette question. Enfin, la question de la politique migratoire européenne pourrait aussi être évoquée. Cette semaine, les dirigeants européens, réunis pour un sommet sur la migration à Bruxelles, ont évoqué la mise en place de « plateformes de débarquement » en Afrique du nord. Réponse négative pour une coopération jusqu’à présent, mais le sujet pourrait faire parler.
Deutsch Welle

Commentaires

Commentaires

A propos Africaleadnews

Africaleadnews
A travers ce site nous entendons faire entendre une nouvelle voix de l’Afrique. Une Afrique qui se trace une nouvelle voie. Celle de son développement économique et social. Une Afrique debout. Une Afrique à la conquête de sa place de leader dans le concert des Nations. Une Afrique LEADER. Un site pour la promotion du LEADERSHIP AFRICAIN.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués *

*