Les emplois agricoles sont une piste de solution à l’immigration africaine, selon la FAO

L’agriculture est l’une des solutions trouvées par l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).

En effet, selon José Graziano da Silva (photo), le directeur général de l’organisation : « Créer des opportunités d’emplois décents pour les jeunes africains dans le secteur de l’agriculture peut contribuer à réduire de manière importante la migration des jeunes ».

En effet, explique le responsable, entre 65 et 75% des migrants sont des jeunes à la recherche d’opportunités d’emploi. Des opportunités qu’ils n’auraient pas à aller chercher au péril de leurs vies si elles leur sont créées dans leur pays. « Nous possédons les moyens de fournir ces opportunités ici où vous pouvez voir et contribuer à bâtir l’avenir de vos pays et de votre continent », a affirmé le responsable.

Cependant, la création d’emplois pour les jeunes dans le secteur se heurte à de nombreux obstacles. Entre autres, l’accès difficile aux terres pour les jeunes désireux d’investir dans le domaine, mais surtout, l’image négative associée à l’agriculture.

L’Afrique, qui détient 65% des terres arables non exploitées du monde, importe 35 milliards $ d’aliments par an.

Gwladys Johnson Akinocho-agenceecofin.com

Commentaires

Commentaires

A propos Africaleadnews

Africaleadnews
A travers ce site nous entendons faire entendre une nouvelle voix de l’Afrique. Une Afrique qui se trace une nouvelle voie. Celle de son développement économique et social. Une Afrique debout. Une Afrique à la conquête de sa place de leader dans le concert des Nations. Une Afrique LEADER. Un site pour la promotion du LEADERSHIP AFRICAIN.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués *

*