Le chef de guerre du maquis César Atoute Badiate donné pour mort – Le maquis dément et regrette

Africaleadnews – (Senegal) Le mouvement irrédentiste, à travers sa branche armée «Atika» a démenti l’information venant d’une radio de la place annonçant la mort de leur chef, César Atoute Badiate commandant de la base rebelle de Kassolole. Selon nos sources dignes de foi en provenance du maquis, «la coalition rebelle a été alertée par un journaliste de la presse étrangère. Nous avons répondu à l’appel de ce dernier grâce à l’intervention d’une autorité très influente dans le processus. Tous les combattants étaient surpris dés la tombée de cette qui est fausse », rapporte nos sources. «D’ailleurs, nous condamnons avec la dernière l’attitude de celui ou ceux qui ont donné cette information. Nous le regrettons également. Je peux vous-même vous assurer qu’en ce moment même, César Atoute Badiate n’est pas à sa base, Kassolole. Sa femme est aussi dans tous ses états. Elle a été même jointe au téléphone par une forte personnalité qui s’active dans le processus de paix. C’est cette dernière (la femme de César Atoute Badiate) qui lui a, aussitôt, mise en rapport avec un très proche collaborateur de César Atoute Badiate qui était injoignable sur son téléphone. Encore une fois, César Atoute Badiate n’est pas mort. Le processus de paix a connu aujourd’hui des avancées très significatives. Nous pensons que personne n’a le droit de le saper», a soutenu nos sources. La mort de César Atoute Badiate annoncée, «cette fausse information a plongé tous les combattants dans tous leurs états. Il a aura fallu que nous leur parlions pour calmer leurs ardeurs. Aux journalistes, encore une fois, nous demandons de ne pas faire dans la rumeur», a conclu nos sources plongées au cœur d’«Atika». Une annonce qui, à en croire des observateurs de la crise casamançaise risque de porter un coup dur au processus de paix enclenché entre l’Etat et le MFDC. «Le maquis avait pourtant, depuis plus deux années, retrouvé sa sérénité et son calme», disent ces observateurs avertis de cette crise armée trentenaire qui sévit en Casamance.

 

IGFM

Commentaires

Commentaires

A propos Africaleadnews

Africaleadnews
A travers ce site nous entendons faire entendre une nouvelle voix de l’Afrique. Une Afrique qui se trace une nouvelle voie. Celle de son développement économique et social. Une Afrique debout. Une Afrique à la conquête de sa place de leader dans le concert des Nations. Une Afrique LEADER. Un site pour la promotion du LEADERSHIP AFRICAIN.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués *

*