L’annonce du décès d’Ali Bongo met en colère le Gabon

La rumeur fait le tour des réseaux sociaux depuis le jeudi 25 octobre, depuis que des informations ont été relayées par l’agence de presse officielle saoudienne faisant état que le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, a été admis dans un hôpital de Ryad. Une information confirmée par la Présidence de la République qui évoque un coup de fatigue.

En effet, selon l’agence SPA, Ali Bongo Ondimba était censé participer mercredi à un panel du forum économique Future Investment Initiative (FII) à Ryad, mais il n’a pas été aperçu lors de la discussion. Les organisateurs n’ont donné aucune explication à son absence. Après ce rendez-vous manqué, des rumeurs sur son décès avaient fait le tour des réseaux sociaux.

Contacté par Gabon Media Time, la Présidence de la République Gabonaise a indiqué qu’il ne s’agissait de « rien de grave » et que le Chef de l’Etat était simplement fatigué.

Samedi, « Vision 4 », chaîne de télévision à capitaux privés camerounais, l’a annoncé mort, dans son journal de 20 heures.

Mais les autorités gabonaises ont immédiatement adressé une mise au point au média en question, promettant des sanctions sévères.

Commentaires

Commentaires

A propos Africaleadnews

Africaleadnews
A travers ce site nous entendons faire entendre une nouvelle voix de l’Afrique. Une Afrique qui se trace une nouvelle voie. Celle de son développement économique et social. Une Afrique debout. Une Afrique à la conquête de sa place de leader dans le concert des Nations. Une Afrique LEADER. Un site pour la promotion du LEADERSHIP AFRICAIN.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués *

*