La BAD accompagne des entreprises qui investissent en Afrique

La Banque africaine de développement finance des entreprises publiques et privées non africaines qui investissent en Afrique.

La Banque africaine de développement (BAD) multiplie des initiatives pour booster le développement du continent. Après l’adoption d’un programme décennal de développement devant permettre à l’Afrique de manger à sa faim de nourrir le monde à l’horizon 2028, ainsi que le programme de développement industriel visant une émergence économique avant 2030, le conseil d’administration a récemment approuvé une nouvelle mesure qui l’autorise à financer directement et sans garanties, des entreprises publiques et privées non africaines qui investissent en Afrique.

Dans son communiqué, l’institution financière continentale précise que « la nouvelle politique de la BAD est un véritable levier de changement pour les investisseurs à la recherche d’opportunités d’investissement rapides en Afrique. Cette politique ouvre la porte aux possibilités de financement pour les firmes privées non africaines et elle simplifie aussi considérablement la phase d’entrée sur le marché africain ».

Cette mesure concerne prioritairement des firmes étrangères, des sociétés de private equity, des gestionnaires de fonds non africains qui réalisent des projets et des investissements ciblant le continent africain et susceptibles de conduire à son développement. Une initiative louable dont on espère des retombées au cours des prochaines années.

LES AFRIQUES

Commentaires

Commentaires

A propos Africaleadnews

Africaleadnews
A travers ce site nous entendons faire entendre une nouvelle voix de l’Afrique. Une Afrique qui se trace une nouvelle voie. Celle de son développement économique et social. Une Afrique debout. Une Afrique à la conquête de sa place de leader dans le concert des Nations. Une Afrique LEADER. Un site pour la promotion du LEADERSHIP AFRICAIN.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués *

*