Khalifa Sall en appel : Demba Kandji expulse le public et renvoie l’audience à ce mardi

Le procès en appel du maire de Dakar s’est terminé ce lundi dans une ambiance mouvementée. Avant de renvoyer l’audience à ce mardi, le juge Demba Kandji a expulsé le public, pour excès de protestations, et enregistré le boycott des avocats de la défense.

« Je constate que la défense boude les débats », a soufflé le président de la Cour d’appel de Dakar. Les avocats de la défense, sauf ceux des percepteurs impliqués dans l’affaire de la Caisse d’avance, venaient de quitter la salle d’audience. Ce, après que le juge a rejeté l’ensemble de leurs requêtes, notamment pour le renvoi du procès et l’inconstitutionnalité de la levée de l’immunité parlementaire de l’édile de la capitale.

Le public n’a pas apprécié ces revers en série des avocats de Khalifa Sall, et il l’a fait savoir. Bruyamment. Poussant Demba Kandji a renvoyé l’exclure de la salle pour boucler une journée d’audience à huis clos.

Auparavant, le magistrat a donné la parole au parquet général et à Khalifa Sall. Le premier a déclaré n’avoir aucune observation à faire tandis que le second a indiqué ne pouvoir « rien dire » puisque « n’ayant pas d’avocats ».

« La Cour prend note », a déclaré le juge Kandji, avant de renvoyer les parties à ce mardi. Au menu : les exceptions préjudicielles soulevées ce lundi.

Seneweb

Commentaires

Commentaires

A propos Africaleadnews

Africaleadnews
A travers ce site nous entendons faire entendre une nouvelle voix de l’Afrique. Une Afrique qui se trace une nouvelle voie. Celle de son développement économique et social. Une Afrique debout. Une Afrique à la conquête de sa place de leader dans le concert des Nations. Une Afrique LEADER. Un site pour la promotion du LEADERSHIP AFRICAIN.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués *

*