Ghana: les ministres interdits de voyage par le chef de l’Etat

Au Ghana, le chef de l’Etat vient d’annoncer l’interdiction des voyages à l’étranger, pour les membres du gouvernement. Selon les informations relayées par Africa News, cette nouvelle décision interviendrait dans le cadre d’une opération de contrôle des déplacements à l’étranger de l’administration.

Ainsi, les ministres et hauts responsables du gouvernement, souhaitant effectuer des déplacements à l’étranger, sont tenus de présenter une demande auprès du cabinet de la présidence de la République.

Si aucune raison officielle n’a été communiquée par rapport aux motifs de cette décision, les autorités du pays ouest-africain indiquent néanmoins qu’il s’agit d’une « interdiction temporaire ».

Notons que cette mesure exclut cependant la ministre des Affaires étrangères, Shirley Ayorkor Botchway.

Cette suspension intervient dans un contexte de lutte intensive contre la corruption, initiée par le président Nana Akufo-Addo (photo), dès son investiture à la tête de l’Etat. Quelques semaines plus tôt, plusieurs hauts fonctionnaires du pays avaient été limogés, suite à des allégations de corruption.

Moutiou Adjibi Nourou

Commentaires

Commentaires

A propos Africaleadnews

Africaleadnews
A travers ce site nous entendons faire entendre une nouvelle voix de l’Afrique. Une Afrique qui se trace une nouvelle voie. Celle de son développement économique et social. Une Afrique debout. Une Afrique à la conquête de sa place de leader dans le concert des Nations. Une Afrique LEADER. Un site pour la promotion du LEADERSHIP AFRICAIN.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués *

*