Gabon – Sale temps pour les Fake News

 

Africaleadnews – (Gabon) Les artisans des fausses nouvelles se heurtent à la raideur des autorités gabonaises qui ne transigent pas devant leur volonté de nuire à la stabilité du pays.

 

«Que ceux qui étaient inquiets se rassurent. Le conseil des ministres s’est parfaitement déroulé. Le gouvernement travaille. L’ensemble des institutions fonctionnent et… le président de la République, Ali Bongo Ondimba, reprendra toute sa place très prochainement». Ces propos prononcés vendredi dernier par Pierre Claver Maganga Moussavou à eux seuls suffisent pour taire la rumeur sur la capacité du président Ali Bongo Ondimba, victime d’un malaise le 24 octobre dernier à Riyad en Arabie Saoudite. Par ce message, le vice-président de la République indiquait à l’endroit de ceux qui doutaient des capacités du chef de l’Etat à reprendre service, après cette épreuve difficile, de ranger leurs craintes au placard.

Vingt-quatre heures auparavant, c’était le ministre de la Communication qui contrattaquait une fausse nouvelle faisant une mauvaise lecture d’un arrêt rendu la veille par la Cour constitutionnelle. La British Broadcast Corporation (BBC) avait alors nommé Lucie Milebou Aubusson, présidente du Sénat, au poste de «présidente par intérim du Gabon». Ce qui n’a pas du tout plu à Guy Bertrand Mapangou qui sur les antennes de la radio britannique a fait une sortie musclée pour démentir ce Fake News et lancer un rappel à plus de professionnalisme à tous ceux qui exercent le plus beau métier du monde. Et pourtant, agissant conformément aux dispositions des articles 13 et 16 de la Constitution,  la haute juridiction gabonaise a donné autorisation au vice-président de la République de convoquer un Conseil des ministres, suite à une requête du Premier ministre, chef du gouvernement, Emmanuel Issoze Ngondet.

Face à la vive polémique que suscitait l’état de santé du chef de l’Etat, la première dame du Gabon est sortie de sa réserve pour apporter sa touche. A travers deux sorties sur son compte Twitter et sa page Facebook, Sylvia Bongo Ondimba a publié deux photos de couple avec son mari pour faire savoir que celui-ci est sorti de danger et récupère ses forces. Contrairement aux alarmistes qui avaient déjà prédit l’irréparable à l’endroit du locataire du bord de mer. Bien avant elle, le porte-parole de la présidence prenait à défaut les détracteurs d’Ali Bongo Ondimba. Sur la base du dernier bulletin de santé du patient de l’hôpital roi Fayçal de Riyad, Ike Ngouoni Aila Oyouomi a affirmé que «l’état de santé de SE M. Ali Bongo Ondimba, président de la République, chef de l’Etat, s’est très sensiblement amélioré. Cette évolution positive s’est nettement accélérée ces tout derniers jours. Aujourd’hui, le président de la République est dans une phase de recouvrement de la plénitude de ses facultés physiques (…) SE M. Ali Bongo Ondimba, président de la République, chef de l’Etat continue d’exercer ses fonctions. Les institutions de notre République fonctionnent donc aujourd’hui parfaitement dans le strict respect de la Constitution».

Albert

Commentaires

Commentaires

A propos Africaleadnews

Africaleadnews
A travers ce site nous entendons faire entendre une nouvelle voix de l’Afrique. Une Afrique qui se trace une nouvelle voie. Celle de son développement économique et social. Une Afrique debout. Une Afrique à la conquête de sa place de leader dans le concert des Nations. Une Afrique LEADER. Un site pour la promotion du LEADERSHIP AFRICAIN.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués *

*