Fusillade dans une synagogue à Pittsburgh, plusieurs morts

Onze personnes ont été tuées et 6 blessées à Pittsburgh en Pennsylvanie ce samedi quand un tireur a ouvert le feu dans une synagogue de la ville. Le suspect de la fusillade a été inculpé de 29 chefs d’accusation pour crimes fédéraux.

La fusillade s’est déroulée dans la synagogue « Arbre de vie » (Tree of Life) où des fidèles étaient rassemblés pour l’office du samedi matin. Le bilan officiel fait état de 11 morts et 6 blessés.

Tout a commencé peu après 10H00 locales quand la police a appelé les habitants du quartier à rester chez eux, évoquant un « tireur » à proximité de la synagogue. « Il y a un tireur dans la zone de Wilkins et Shady. Eviter le quartier », ont tweeté les services de sécurité publique de la ville, qui ont déployé d’importantes forces sur place.

L’attaque a eu lieu dans le quartier de Squirrel Hill à Pittsburgh, centre historique de la communauté juive de cette ville du nord-est des Etats-Unis. « Il y a de nombreuses victimes », a rapidement expliqué Jason Lando, le commandant de la police de Pittsburgh. Trois officiers de police qui intervenaient sur la scène de la fusillade ont été touchés par des coups de feu.

29 chefs d’accusation

Le président Donald Trump a indiqué sur Twitter qu’il suivait de près la situation. « C’est franchement une chose terrible, terrible ce qu’il se passe avec la haine dans notre pays et partout dans le monde », a déclaré le président américain, avant d’ajouter : « Et quelque chose doit être fait ».

Donald Trump a également souhaité renforcer la législation sur la peine de mort. « Quand des gens font ce genre de chose, ils devraient se voir infliger la peine capitale », a-t-il dit. Interrogé sur la violence par armes à feu dans un pays régulièrement endeuillé par les fusillades, il a estimé qu’un garde armé aurait pu stopper le tireur. « C’est un exemple où s’il y avait eu un garde armé à l’intérieur, ils auraient peut-être pu être en mesure de l’arrêter immédiatement », a-t-il dit. Le président américain, qui a annoncé qu’il se rendrait prochainement à Pittsburgh, a demandé que les drapeaux soient mis en berne à la Maison Blanche
et dans les bâtiments gouvernementaux.

Les motivations du tireur, qui a été inculpé de 29 chefs d’accusation pour crimes fédéraux, n’étaient pas connues dans l’immédiat. Selon plusieurs médias, il s’agit d’un homme de 46 ans, nommé Rob Bowers et auteur de messages antisémites sur les réseaux sociaux. Il aurait proféré des menaces à caractère antisémite lors de l’attaque. Il sera poursuivi pour crime antisémite et risque la peine de mort a annoncé le ministre de la Justice, Jeff Sessions.

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu a dénoncé un « horrible acte antisémite » et s’est dit « bouleversé ». Le président français Emmanuel Macron, qui participait à un sommet sur la Syrie à Istanbul, a quant à lui exprimé sa « tristesse » et son « soutien a l’égard du peuple américain ».

 

 

Auteur: Rfi

Commentaires

Commentaires

A propos Africaleadnews

Africaleadnews
A travers ce site nous entendons faire entendre une nouvelle voix de l’Afrique. Une Afrique qui se trace une nouvelle voie. Celle de son développement économique et social. Une Afrique debout. Une Afrique à la conquête de sa place de leader dans le concert des Nations. Une Afrique LEADER. Un site pour la promotion du LEADERSHIP AFRICAIN.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués *

*