François Hollande ouvre le salon de l’agriculture sous haute sécurité

 Francois Hollande

Africaleadnews – (Paris) Le président François Hollande s’est rendu très tôt samedi matin au 52è salon de l’agriculture à Paris. Bain de foule et questions sur le climat sont au rendez-vous, le tout encadré par une sécurité renforcée.

 

Dès 6h30 du matin samedi, François Hollande a ouvert le salon de l’agriculture à Paris, avec la première traite des vaches comme le veut la tradition. A un mois des élections départementales, cette opération séduction du président a valeur de test politique.

Les agriculteurs ne sont pas connus pour être des électeurs de gauche, beaucoup étant sensibles aux idées anti-Bruxelles du Front national alors même que l’agriculture reste le premier poste de dépenses de l’Union européenne.

La question du climat

Le climat devrait être le sujet fil rouge de ce 52è salon, alors que Paris accueillera à la fin de l’année la 21è conférence de l’ONUorganisée autour de cette question. Interrogé par la presse, pour François Hollande ce salon se déroule sous le signe du climat qui est aussi « une responsabilité » des agriculteurs.

En début de semaine, à Actuagri, l’agence de la FNSEA, syndicat agricole, François Hollande a appelé les agriculteurs à s’engager dans l’agroécologie, chère au ministre de l’agriculture, Stéphane Le Foll. Un signal fort et une nouvelle preuve de sa conversion verte.

Vendredi, dans un entretien à Agra presse, le président a assuré que la France devait poursuivre son effort de recherche sur les OGM. Un discours qui devrait séduire les tenants d’une agriculture ultra-productiviste et compétitive.

Un dispositif de sécurité exceptionnel

Pour la troisième visite du président François Hollande au salon de l’agriculture, la sécurité est renforcée face au risque d’attentats. Cette rencontre du monde agricole est l’un des salons les plus populaires en France. L’an dernier il avait accueilli plus de 703 000 visiteurs. Le même nombre est attendu cette année. Un salon qui se tient alors que le plan Vigipirate est à son niveau le plus élevé en région parisienne.

La plus grande ferme de France, avec ses 39 000 mètres carrés, sera fortement gardée, avec des effectifs de sécurité en hausse de 20% par rapport à 2014, soit quelque 300 vigiles en tenue et en civil dans les allées.

Dans ces conditions, le président sera probablement plus difficilement accessible pour les badauds . Les précédentes éditions, François Hollande avait longuement arpenté le salon: sept heures l’an dernier, dix heures en 2013 et une douzaine lors de la campagne en 2012.

Avec

Commentaires

Commentaires

A propos Africaleadnews

Africaleadnews
A travers ce site nous entendons faire entendre une nouvelle voix de l’Afrique. Une Afrique qui se trace une nouvelle voie. Celle de son développement économique et social. Une Afrique debout. Une Afrique à la conquête de sa place de leader dans le concert des Nations. Une Afrique LEADER. Un site pour la promotion du LEADERSHIP AFRICAIN.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués *

*