Étudiants étrangers au Canada : qui sont les plus nombreux ?

Africaleadnews – (Senegal) Selon l’Institut de statistique de l’UNESCO, il y avait, en 2016, 3,7 fois plus d’étudiants étrangers au Canada que de Canadiens étudiant à l’étranger. Depuis les 15 dernières années, le nombre d’étudiants étrangers au Canada a explosé. Mais d’où proviennent ces jeunes venant goûter à l’expérience canadienne ?

Chinois, Indiens et Français représentent à eux trois plus de la moitié des étudiants étrangers en séjour au Canada pour l’année 2016. Entre 2006 et 2016, le nombre total d’étudiants étrangers au Canada a quant à lui plus que doublé. Selon Karen McKellin, directrice générale de l’accueil des étudiants étrangers de l’Université de Colombie-Britannique (UBC), l’augmentation du nombre d’étudiants étrangers au Canada est le résultat des conditions optimales qu’on leur offre. ‘’Le programme de visa étudiant soutient la mobilité internationale en permettant aux étudiants de travailler à temps partiel durant leurs études et même de rester travailler un certain temps après la fin de leurs études’’, précise-t-elle (Radio-Canada). Guy Lefebvre, vice-recteur aux affaires internationales et à la Francophonie à l’Université de Montréal poursuit. ‘’Montréal est reconnue dans les sondages internationaux comme une, sinon la meilleure ville sur la planète pour étudier’’.

Les Chinois plus nombreux que les Français

À eux seuls, les Chinois représentent 32 % du total des étudiants étrangers qu’accueille le Canada. Lors de l’année scolaire 2015-2016, sur les 221.862 étudiants étrangers dans les classes des universités et collèges canadiens, ils étaient un peu plus de 70.000 étudiants chinois. ‘’En Chine, il y a énormément de bourses offertes aux étudiants pour compléter toute sorte de séjours d’études’’, explique Guy Lefebvre. Des chiffres à tout de même pondérer avec l’important poids démographique de la Chine.

De plus, la poussée grandissante du nombre d’étudiants étrangers au Canada est significative. L’une des plus fulgurantes augmentations concerne les jeunes indiens. Ils étaient 4.452 à étudier au Canada en 2008, et plus de 26.000 en 2016, soit un bond de près de 500 %. Par ailleurs, ils sont plus de 18.000 étudiants français à avoir mis le cap sur le Canada en 2016. Une hausse de plus de 115 % en comparaison avec l’année 2008.

Le Québec, région de la francophonie

Plus nombreux dans les autres régions du Canada, les étudiants chinois se font largement dépasser par ceux français dans la région du Québec. Dans les universités québécoises, les étudiants français représentent 39 % des étudiants étrangers. Plus de 90 % des Français préfèrent le Québec pour étudier, tandis qu’une large part des étudiants chinois et indiens optent pour l’Ontario. La politique francophone de la région québécoise se caractérise aussi par une entente entre le gouvernement du Québec et celui de la France, qui permet aux étudiants français de payer des frais de scolarité préférentiels dans les universités de la province.

Les ressortissants d’autres pays de la francophonie sont aussi beaucoup plus représentés au Québec que dans les autres provinces. Par exemple, 82 % des Tunisiens, 70 % des Marocains et 64 % des Sénégalais étudiant au Canada ont choisi un établissement québécois. Et avec la politique étrangère peu accueillante menée par le voisin américain, de nombreux étudiants semblent de plus en plus décidés à choisir le Canada, pays de référence des séjours universitaires.

 

Auteur: Adrien Filoche – lepetitjournal

Commentaires

Commentaires

A propos Africaleadnews

Africaleadnews
A travers ce site nous entendons faire entendre une nouvelle voix de l’Afrique. Une Afrique qui se trace une nouvelle voie. Celle de son développement économique et social. Une Afrique debout. Une Afrique à la conquête de sa place de leader dans le concert des Nations. Une Afrique LEADER. Un site pour la promotion du LEADERSHIP AFRICAIN.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués *

*