Edouard Philippe en Nouvelle Calédonie: l’Etat sera à la hauteur

Après quatre jours en Nouvelle-Calédonie, Edouard Philippe rentre à Paris ce mardi 5 décembre. Le Premier ministre a tenté de rassurer une population inquiète sur l’issue du référendum d’autodétermination organisée dans moins d’un an. Devant le Congrès, il a promis que l’Etat serait à la hauteur et il a proposé une « méthode » basée sur des groupes de travail.

Avec notre envoyé spécial à NouméaJulien Chavanne

Il a visité les trois provinces, respecté les coutumes, répété les mots « humilité», «dialogue», «confiance », Le Premier ministre français Edouard Philippe est venu ici pour essayer d’apaiser les blessures du passé, des plaies ravivées par la perspective du référendum. « N’ayons pas peur de nos appréhensions, n’ayons pas peur de nos peurs. Ce sont elles qui en conscience nous permettent de construire l’avenir plutôt que de l’affronter », souligne-t-il. Le Premier ministre appelle les habitants à avoir confiance dans l’avenir. Il propose une méthode pour préparer la suite du référendum : « Un dialogue resserré avec une dizaine de représentants nominativement désignés des forces politiques ».

Une méthode tout ce qu’il y a de plus classique. Un bon début, mais le chemin est encore long pour le chef du groupe indépendantiste UNI, Louis Mapou : « Toutes les conditions sont réunies pour qu’on engage les discussions. Les éléments nécessaires pour que la consultation se passe dans les meilleures conditions sont en ligne. Nous allons devoir continuer à les travailler ».

Si le chef du gouvernement a su entretenir la confiance avec toutes les communautés, plusieurs sujets restent encore flous : la date du référendum et la formulation de la question. Ces grandes annonces attendront encore un peu, peut-être jusqu’à la fin du mois du mai. Emmanuel Macron se rendra à son tour en Nouvelle-Calédonie.

Commentaires

Commentaires

A propos Africaleadnews

Africaleadnews
A travers ce site nous entendons faire entendre une nouvelle voix de l’Afrique. Une Afrique qui se trace une nouvelle voie. Celle de son développement économique et social. Une Afrique debout. Une Afrique à la conquête de sa place de leader dans le concert des Nations. Une Afrique LEADER. Un site pour la promotion du LEADERSHIP AFRICAIN.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués *

*